Adrar : Mise en service d’un centre anticancer | El Watan
toggle menu
mercredi, 11 décembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191211

  • Massage Tunisie


Adrar : Mise en service d’un centre anticancer

09 octobre 2019 à 9 h 00 min

Un centre anticancer (CAC) a été inauguré, dimanche dernier, par le wali d’Adrar au niveau du pôle médical de Tililane. Une structure de santé tant attendue par les malades atteints de cancer.

Ce centre est composé de 12 blocs principaux (admissions consultations générales-chirurgie, hospitalisation, imagerie-radiothérapie…) et de 7 blocs annexes (pharmacie, administration, cuisine, buanderie morgue…), 20 logements de fonction, 2 villas, résidence pour accompagnateur de malades, espaces verts, parkings, etc.

Sur le plan de l’effectif et du potentiel humain d’encadrement, le directeur du centre rassure en disant : «Nous disposons de 4 spécialistes en oncologie, 2 en médecine nucléaire, 14 physiciens médicaux, 7 spécialistes en radiothérapie, 6 médecins généralistes formés en cancérologie, 8 laborantins, 4 assistants médicaux, 36 cadres paramédicaux ainsi que le personnel administratif, de soutien et d’exécution.»

Cependant, il affirme que pour cette phase de mise en service, le CAC a ouvert ses portes en procédant d’abord au transfert de l’unité d’oncologie existant au niveau de l’hôpital 120 Lits de Tililane, une unité de soins des cancéreux, greffée dans le service interne de l’hôpital. En effet, il est à noter que depuis environ une décennie, les patients sont traités dans cette unité et subissent leurs séances de chimiothérapie sans avoir à se déplacer hors de la wilaya, et ceci grâce au concours et au dévouement et volonté du personnel médical sur place.

Pour sa part, M. Omiri, le directeur de la santé fraîchement installé la semaine passée, à la tête de la DSP d’Adrar, nous dira : «Le fonctionnement du CAC s’effectuera en deux étapes : la première débute aujourd’hui par le transfert de l’unité d’oncologie, qui existait déjà au niveau de l’hôpital, vers ce nouveau centre.

Là, dans un premier temps, les malades continueront à bénéficier des mêmes prestations thérapeutiques, à savoir la chimiothérapie, en attendant de passer à la deuxième étape qui consistera à la mise en service de la radiothérapie. Cette dernière est programmée pour la date de la célébration du 1er Novembre prochain».

Les malades devront encore attendre quelques mois pour espérer une prise en charge complète.    


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!