Adrar : Les habitants de Fenoughil se plaignent des coupures d’électricité   | El Watan
toggle menu
lundi, 20 mai, 2019
  • thumbnail of 20190520

Adrar : Les habitants de Fenoughil se plaignent des coupures d’électricité  

16 mai 2019 à 10 h 00 min

Les habitants des trois communes de la daïra de Fenoughil, le chef-lieu, Tamentit et Tamest, à une trentaine de kilomètres au sud d’Adrar, avisent les autorités concernées, notamment Sonelgaz, sur les coupures d’électricité.

Des alternances dans la distribution électrique qui ont déjà affecté leurs zones urbaines cette fin de semaine. Une situation récurrente à chaque apparition des grandes chaleurs, car mai est le mois précurseur des chaleurs dans cette partie du Grand Sud. Cette hausse des températures génère une surconsommation d’énergie électrique due essentiellement à la mise en service des appareils de réfrigération et de climatisation.

Les habitants voient déjà planer le spectre d’un été chaud, perturbé par des coupures répétitives qui rendront infernal leur quotidien. Des températures extrêmes, dépassant souvent les 50° C et qui menacent la santé des enfants, surtout les bébés, les personnes âgées, les handicapés et les malades également, plus particulièrement les insuffisants cardiaques et les hypertendus.

Ces coupures apparaissent notamment les après-midi, au moment où la consommation atteint son pic. Les habitants craignent alors que cette situation persiste surtout en ce mois du Ramadhan. Les commerçants ont aussi cette crainte de voir leurs produits alimentaires sensibles subir des avaries à cause d’une défaillance dans la chaîne du froid.

Sonelgaz, malgré tous les moyens colossaux consentis depuis plus d’une décennie, n’arrive pas à satisfaire la demande du citoyen. Une demande qui ne cesse de croître au fil du temps, à cause du développement démographique et de l’extension rapide du tissu urbain. Le changement du mode de vie et de consommation de l’habitant du Touat est aussi un facteur important de la surconsommation.

Aujourd’hui, presque toutes les habitations disposent d’au moins un climatiseur d’une forte puissance. La wilaya d’Adrar compte plus de 450 000 habitants, en plus vient se greffer le besoin énergétique industriel et celui des administrations qui n’est pas des moindres. Dans ce contexte, les citoyens s’interrogent quand est-ce que les administrations vont se convertir dans les énergies renouvelables afin de réduire la charge de l’énergie traditionnelle.

D’autre part, le personnel médical, administratif et paramédical de la polyclinique de Zaouiet Kounta lance également un appel aux responsables de la santé afin de mettre un terme au problème de l’alimentation en énergie de leur centre. Selon eux, cela fait des lustres que le poste transfo attend d’être mis en service.

Ils affirment que leur polyclinique est alimentée actuellement à l’aide d’un câble  ramené d’un autre poste transfo distant de près de 600 mètres. Ce qui induit un courant alterné et de faible intensité à l’arrivée, provoquant ainsi des chutes de tension qui auraient bousillé des appareils médicaux. Les services les plus touchés, hormis les chambres des malades, sont le labo d’analyses, l’imagerie et la morgue.  

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!