toggle menu
jeudi, 24 janvier, 2019
  • thumbnail of elwatan09072018

Tizi Ouzou : Les souscripteurs AADL dans le désarroi

12 janvier 2019 à 8 h 27 min

Le programme de réalisation des logements AADL dans la wilaya de Tizi Ouzou suscite de plus en plus la colère des souscripteurs. Les retards énormes signalés à travers les différents chantiers de ce type d’habitation sont la principale cause de ce mécontentement.

La wilaya de Tizi Ouzou, a bénéficié depuis 2013 d’un important programme pour la réalisation de 12 700 unités réparties sur différentes localités, dont Tizi Ouzou, Azazga, Draâ El Mizan, et Ouaguenoun, entre autres.

Seuls 627 logements sont actuellement achevés, mais toujours pas habités. Les souscripteurs continuent d’attendre depuis 2001, pour une partie d’entre eux.

Ils se sont regroupés en deux associations d’anciens et nouveaux souscripteurs et ont initié plusieurs mouvements de protestation afin de réclamer la livraison de leurs habitations, en vain. La colère et la protestation sont montées d’un cran pour dénoncer, en plus des retards, «l’opacité dans l’attribution des appartements».

C’est notamment ce que dénoncent les souscripteurs 2001/2002 affectés au lot des 2000 logements à Oued Falli, près de Tizi Ouzou. «Des informations nous sont parvenues et font état de l’attribution d’un nombre important de logements de ce programme à des personnes qui ne figuraient pas sur la liste des souscripteurs 2001/2002, ce qui a créé la suspicion et le désarroi chez les souscripteurs», nous dit-on.

La semaine dernière, un énième rassemblement a été organisé devant le siège de l’AADL au chef-lieu de Tizi Ouzou. Les manifestants parlaient alors de l’existence de pas moins de «362 nouveaux souscripteurs non identifiés».

L’association des bénéficiaires dans une lettre adressée au ministère de l’Habitat soutient pourtant que «lors des précédentes réunions avec les responsables de l’AADL, ils nous ont assurés que les 2000 logements de Oued Falli sont largement suffisants pour la majorité des souscripteurs 2001/2002».

Il reste que des souscripteurs nous ont fait part de pressions exercées par l’AADL de Tizi Ouzou pour les pousser à accepter des affectations de logements vers d’autres sites», écrit-on tout en rappelant que «le critère retenu pour l’établissement chronologique des listes des bénéficiaires est celui de la date de dépôt du dossier».

L’association ajoute que «l’inquiétude des souscripteurs a été aggravée par les responsables de l’AADL à Tizi Ouzou, qui refusent à ce jour, et ce, malgré nos demandes, de remettre les décisions de préaffectation et la liste définitive des bénéficiaires de ces 2000 logements», soulignant dans le même document que l’engagement initial était de les remettre au plus tard à la fin du mois de septembre 2018.

Un rapport détaillé portant sur l’état d’avancement du programme des 2000 logements a été joint à la lettre au ministre, le sollicitant «à intervenir dans les délais les plus brefs pour mettre fin à la souffrance des souscripteurs», est-il noté.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!