Tizi Ouzou : Le nouveau stade sera livré dans trois mois | El Watan
toggle menu
jeudi, 21 mars, 2019
  • thumbnail of elwatan20190320

Tizi Ouzou : Le nouveau stade sera livré dans trois mois

26 décembre 2018 à 10 h 00 min

Alors que le budget initial était de 600 milliards de centimes, le coût de réalisation de cette infrastructure sportive a atteint les 5000 milliards, après plusieurs réévaluations.

Le nouveau stade olympique de 50 000 places, en construction à Boukhalfa, à la périphérie ouest de la ville de Tizi Ouzou, sera livré au plus tard fin mars 2019. C’est ce qu’a indiqué, lundi, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, lors de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya.

Il s’agit là d’un autre délai de livraison annoncé, après ceux avancés par ses prédécesseurs, qui avaient estimé que cette grande infrastructure sportive allait être livrée en 2016, puis en 2017. «Le stade sera ouvert au plus tard à la fin du mois de mars prochain», a assuré M. Hattab lors d’un point de presse animé à la fin de sa visite. Il a souligné également que ce complexe sportif, avec ses installations annexes, «est l’un des grands projets structurants dont a bénéficié la wilaya.

C’est un complexe d’envergure qui répond aux ambitions et aux attentes de toute la population. C’est l’un des stades les plus avancés par rapport à ceux de Douéra et de Baraki. Ce projet, dont le coût dépasse les 5000 milliards de centimes, a atteint un taux d’avancement très appréciable», a ajouté le ministre. «Notre objectif est de passer aux standards internationaux et d’offrir aussi à notre jeunesse un équipement moderne. Depuis 1970, nous n’avons pas réalisé d’infrastructures de cette dimension. Ce projet pourra aussi générer des ressources», a-t-il précisé.

Interrogé sur la demande de baptisation du nouveau stade au nom du chanteur Matoub Lounès, le ministre a souligné que cela est du ressort de la commission nationale des baptisations. «C’est la seule instance à même de se prononcer sur ce point après des consultations le moment voulu», a-t-il affirmé.

Rappelons que le nouveau stade de Tizi Ouzou devait être livré en novembre 2012, mais le projet a enregistré un arrêt des travaux après le début des opérations de terrassements. Puis, en 2013, il y a eu aussi le départ définitif de l’entreprise espagnole FCC. Les travaux n’ont repris qu’après l’arrivée de la société turque MAPA, qui travaille aux côtés de l’ETRHB Haddad, pour accélérer le rythme de réalisation. D’ailleurs, même l’effectif a été renforcé.

Toutefois, l’année dernière, un problème de financement avait provoqué un autre arrêt des travaux pendant plusieurs semaines, et ce, en raison de l’insuffisance des crédits de paiement destinés à prendre en charge les approvisionnements en matériaux de construction et l’achat des équipements à l’étranger. Cela a repoussé, encore une fois, les délais de livraison de cette infrastructure sportive d’envergure inscrite en 2005 et dont l’enveloppe initiale allouée était de 600 milliards de centimes.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!