Tizi Ouzou : 19,6 millions de litres d’huile d’olive produit | El Watan
toggle menu
samedi, 30 mai, 2020
  • thumbnail of elwatan30052020




Tizi Ouzou : 19,6 millions de litres d’huile d’olive produit

18 mai 2020 à 9 h 42 min

La quantité de l’huile d’olive produite cette année dans la wilaya de Tizi Ouzou a atteint plus de 19,6 millions de litres, enregistrant ainsi une hausse de près de 100% par rapport aux résultats obtenus l’année dernière. «Le production de cette saison est un record», estime d’ailleurs le responsable du secteur de l’agriculture, Laib Makhlouf.

Durant la saison 2018/2019, le volume d’huile, réalisé pour, a été de 10,3 millions de litres pour environ 500 000 q d’olives récoltés. Cette année, les services de la DSA (direction des services agricoles) ont enregistré plus d’un million de quintaux d’olives récoltés sur une superficie oléicole de plus de 34 500 ha. Les prévisions de récolte établies en début de saison oléicole par les mêmes services ont ainsi été largement dépassées. La DSA avait en effet annoncé une production prévisionnelle de plus de 18,2 millions de litres d’huile. La quantité en grains d’olives recueillis a aussi dépassé les prévision qui étaient de 918 000 q.

Cette année, le rendement moyen en huile d’olive par hectare a été de 18,5 l, souligne-t-on. La hausse de la production est due au phénomène de l’alternance qui caractérise la production oléicole dans notre pays et qui fait que la production d’olives est plus importante une année sur deux. A cela vient s’ajouter la formation, l’information et la sensibilisation dont ont bénéficié les oléiculteurs ainsi que les oléifacteurs à travers les multiples campagnes initiées par la DSA.

Lors des différentes journées d’études et des sorties sur le terrain auprès des oléiculteurs, les services de la DSA ont insisté sur le respect des bonnes pratiques culturales comme l’entretien des vergers, en appelant les producteurs et les oléiculteurs à ne pas abandonner les oliviers pour ne les retrouver qu’à l’occasion de la cueillette.

La bonne taille des arbres, le travail des sols, la réalisation de cuvettes au pied des arbres, le bannissement du gaulage lors de la cueillette afin de préserver le fruit, et aussi l’utilisation des caisses à la place des sacs pour le transport et l’entreposage des olives ainsi que la réduction de la durée de stockage sont autant de mesures qui doivent être entreprises afin de réduire le phénomène d’alternance tout en augmentant la production et en améliorant la qualité de l’huile d’olive. M. Laib a par ailleurs noté une autre performance enregistrée cette année, à savoir celle de la qualité de l’huile obtenue. «Nous produisons de plus en plus d’huile d’olive extra vierge avec un taux d’acidité inférieure à 0,8 % et de l’huile vierge (0,8 à 2%)», a-t-il dit.

La wilaya de Tizi Ouzou qui compte une superficie oléicole de 38 830 ha et 4,4 millions d’oliviers pourrait en effet enregistrer une récolte plus importante si les mesures d’entretien des vergers ainsi que celles de la production de l’huile d’olive étaient respectées. Il y a lieu de noter par ailleurs que la wilaya compte un total de 332 huileries dont 198 traditionnelles.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!