Barrage de Souk N’Tleta (Tizi Ouzou) : Taux d’avancement de 70% | El Watan
toggle menu
dimanche, 17 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Barrage de Souk N’Tleta (Tizi Ouzou) : Taux d’avancement de 70%

14 juin 2021 à 9 h 00 min

La réception du barrage de Souk N’Tleta réalisé sur l’oued Bougdoura dans la commune de Tadmaït à vingt kilomètres à l’ouest de Tizi Ouzou n’aura pas lieu cette année.

C’est ce qu’ont constaté les membres de la commission hydraulique de l’APW lors d’une sortie initiée sur les lieux la semaine dernière. Les représentants de l’Assemblée locale ont affirmé que «la réception annoncée pour 2021 est quasiment impossible».

Ils ont relevé en effet une lenteur des travaux. Les membres de la commission ajoutent que des contraintes techniques minent toujours le projet, en plus du problème des oppositions des citoyens propriétaires terriens dont le dossier de relogement n’a pas encore abouti.

Les travaux de réalisation de cet ouvrage hydraulique viennent à peine de reprendre après plusieurs mois de blocage, mais voilà que l’achèvement de la structure est de nouveau compromis. Le chantier avait été en effet suspendu pour la énième fois par les citoyens réclamant leur relogement dans les plus brefs délais.

Il a par la suite été relancé au début de l’année en cours suite à un compromis entre les parties concernées, notamment l’ANBT (Agence nationale des barrages et transferts) et la direction de l’hydraulique, d’un côté, et l’association des expropriés, de l’autre.

Il y a aussi les contraintes techniques ayant ralenti le chantier, comme cela a été souligné à plusieurs reprises par l’entreprise réalisatrice, à savoir le groupement turc Nurol/Ozaltin. Ses représentants avaient notamment relevé le manque de matériaux alluvionnaires pour les remblais du barrage.

L’avis défavorable émis par les services des mines de la wilaya de Tizi Ouzou pour l’exploitation de la carrière de Assi Youcef, située dans le Parc national du Djurdjura, a amené les parties concernées par le projet à remplacer partiellement ces matériaux alluvionnaires par les enrochements et les grés, a-t-on expliqué.

La réalisation de l’ouvrage a pour rappel été lancée en 2012 pour un délai initial de 40 mois. Le projet a, depuis, cumulé les retards et les dates de réception avancées à chaque visite officielle ont toujours été repoussées.

Le taux d’avancement des travaux de réalisation du barrage de Souk N’Tleta avoisine les 70%. En parallèle, les travaux de réalisation d’une déviation définitive des routes RN 25 et CW 128 d’une longueur d’environ trois kilomètres sont en phase d’achèvement, a récemment soutenu le directeur de l’hydraulique.

Le barrage de Souk N’Tleta est d’une hauteur de 95 m pour une capacité de stockage de 90 millions de m3 d’eau d’irrigation et d’eau potable. Situé sur le lit de l’oued Bougdoura dans la commune de Tadmaït, il alimentera une fois réceptionné plusieurs communes de la wilaya. C’est le cas des communes du côté sud comme Aït Yahia Moussa, M’kira, Tizi Gheniff où la population subie un très grand manque d’eau potable.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!