Production oléicole à Tizi Ouzou : 18,2 millions de litres d’huile attendues | El Watan
toggle menu
vendredi, 06 décembre, 2019
  • thumbnail of elwatan05122019



  • Massage Tunisie

Production oléicole à Tizi Ouzou : 18,2 millions de litres d’huile attendues

14 novembre 2019 à 8 h 43 min

La production en huile d’olive devrait atteindre durant cette saison plus de 18, 2 millions de litres dans la wilaya de TiziOuzou, selon les prévisions de la direction des services agricoles (DSA).

La quantité d’olive attendue est pour sa part estimée à 917 800 qx. D’après Mme Samia Hadjih, chargée de la filière oléicole à la DSA, ces prévisions sont exceptionnelles et marquent une hausse considérable par rapport aux résultats obtenus durant la saison oléicole précédente. L’année dernière, en effet, seulement 10 millions de litres d’huile d’olive avaient été produits. Le rendement à l’hectare est aussi en hausse cette année avec 27q/ha contre 15qx enregistrés durant la campagne écoulée. Cette hausse est due «au phénomène de l’alternance qui caractérise la production oléicole dans notre pays et qui fait que la quantité produite est conséquente une année sur deux», nous explique la même responsable.

Notre interlocutrice profite de l’occasion afin de noter l’importance de l’entretien de vergers pour améliorer la production oléicole, soulignant que «le peu d’entretien de vergers perpétue le phénomène d’alternance dans la production d’olive, alors que dans d’autres pays l’arbre est rentable chaque saison». Mme Hadjih interpelle les oléicultures et oléifacteur à veiller au respect des nombreuses orientations et mesures visant à améliorer la production d’olive et de l’huile.

Ces orientations concernent tout le processus de production, à commencer par les dispositions nécessaires à mettre en place dans les vergers jusqu’au processus de trituration des olives dans les huileries. C’est le cas, notamment de la taille de l’arbre, du travail du sol, de la réalisation de cuvette aux pieds des arbres. La cueillette manuelle au stade de véraison du grain est aussi à privilégier, évitant ainsi la récolte tardive. «En plus de toutes ses mesures, nous sensibilisons les producteurs sur l’usage de caisse pour le transport de l’olive, le respect du temps de stockage ne devant pas dépasser 48h, ainsi que le respect du conditionnement de l’huile».

La responsable note dans ce même sillage que la DSA multiplie les sorties sur le terrain et les rencontres dans le but de sensibiliser et orienter les producteurs. «Notre objectif et d’améliorer la qualité du produit tout en augmentant le rendement. Le respect des orientations, en plus d’augmenter la production permettra d’avoir une huile de qualité, compétitive sur le marché national, voire international», a noté notre interlocutrice.                          


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!