Pénurie d'eau à Bouzeguène : Les villageois réclament un plan d’urgence | El Watan
toggle menu
lundi, 21 septembre, 2020
  • thumbnail of elwatan07092020





Pénurie d’eau à Bouzeguène : Les villageois réclament un plan d’urgence

03 août 2020 à 9 h 30 min

La coordination des comités de village de Bouzeguène, à une soixantaine de kilomètres à l’est de Tizi Ouzou, interpelle, encore une fois, les autorités en charge du secteur sur la pénurie d’eau dans la région et menace d’entreprendre des actions de protestation si rien n’est fait pour remédier à ce problème qui perdure depuis des années.

«Compte tenu du non-respect des différents engagements pris par tous les responsables du secteur de l’eau, depuis 2017 à ce jour et le mépris affiché par ces derniers envers la population de Bouzeguène, notamment lors des deux dernières réunions tenues, ajoutant à cela le stress hydrique que subit actuellement la population de Bouzeguène depuis le début de l’été, la coordination des comités de village (Aarch), réunie au centre culturel Mohand Oulhadj à Bouzeguène village, a pris la décision de rompre le dialogue avec tous les services concernés, cela jusqu’à satisfaction totale de nos doléances», soulignent les représentants de la population dans une déclaration transmise à notre bureau.

Ils demandent la mise en place d’un plan d’alimentation d’urgence où une période de rationnement de l’eau potable dépassant 7 jours ne sera plus acceptable, préviennent-ils, ainsi que la mise en service de la nouvelle conduite d’Adardar. Les comités de village exigent en outre une prise en charge avec un plan technique effectif de raccordement de tous les foyers de la commune, sans exception, en eau potable par le projet Tichy-Haf, notamment ceux des villages Aït Salah, Tazrouts, d’Ighil Tizi Boa et Ikoussa.

De ce fait, les comités de village ajoutent qu’ils appliqueront une opposition formelle sur la continuité de tous les travaux des tronçons ne concernant pas leur commune du projet Tichy-Haf.

La quatrième doléance consiste en la redynamisation sérieuse par des mesures exceptionnelles du projet Tichy-Haf avec un renforcement par d’autres sociétés qui solutionneraient la défaillance de celles déjà sur place et une prise en charge urgente des oppositions restantes du côté de la wilaya de Bejaia, a-t-on indiqué de même source. Pour la coordination des comités de village de Bouzeguène, «leur patience a trop duré et les promesses ont pris des allures de mensonges et de la poudre aux yeux».

Un délai d’une semaine est accordé aux autorités concernées pour une concrétisation de ces revendications, selon les rédacteurs de la décalaration. «Nous attendons un résultat palpable sur le terrain qui va apaiser les citoyens de ce calvaire, et qui n’a que trop duré. Selon l’évolution de la situation, la coordination se réunira dans une semaine et si cette situation ne s’améliorera pas, des mesures radicales seront entreprises avec la population», annonce la Coordination des comités de village de Bouzeguène.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!