Les travaux traînent en longueur | El Watan
toggle menu
mercredi, 21 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190821



  • Pub Alliance Assurance


Réfection de l’échangeur d’Azazga

Les travaux traînent en longueur

15 avril 2019 à 10 h 00 min

Une bretelle autoroutière sur la RN 12 est hors service depuis plusieurs mois suite à un glissement de terrain ayant partiellement affecté un échangeur près de la ville d’Azazga.

Le glissement de terrain qui a affecté l’échangeur qui donne accès à la ville d’Azazga, à partir de la RN12 reliant Tizi Ouzou à Béjaïa, continue de susciter de l’inquiétude et de créer  des difficultés aux automobilistes malgré les mesures qui ont été arrêtées par l’ex-wali de Tizi Ouzou, Abdelhakim Chater.

Ce glissement, qui s’est déclaré en novembre dernier suite à une rupture d’une conduite d’assainissement, en raison de l’introduction des eaux pluviales dans le réseau d’évacuation des eaux usées, a engendré un vide sous la chaussée suivi d’un affaissement sur plusieurs dizaines de mètres. L’une des voies principale entièrement détruite a été fermée à la circulation.

Depuis ce jour, des déviations ont été  improvisées dans l’urgence pour rétablir la circulation, mais elles ne manquent pas de provoquer, chaque jour, des désagréments en raison de leur non-conformité, tant elles induisent en erreur certains automobilistes non habitués à ce genre de «slaloms» d’entrée et de sortie sous le pont.

Cela en plus des risques de collisions qui peuvent résulter des manœuvres dangereuses opérées par des automobilistes pour rejoindre le chef-lieu d’Azazga. Depuis le mois de novembre, les autorités locales, le wali, ainsi que des bureaux d’études n’ont cessé leurs investigations pour établir un diagnostic définitif en raison du caractère permanent de l’instabilité des terrains sur un large périmètre.

Contacté par nos soins, le président de l’APC d’Azazga nous a informé que  l’ex wali, en accord avec les directions techniques de plusieurs ministères, entre autres celles des travaux publics, des ressources en eau, de l’urbanisme et des forêts, avait donné instruction à la direction des travaux publics de sécuriser le site.

C’est ce qui a été fait, notamment la signalisation des voies qui, malheureusement, donne le tournis à certains automobilistes, notamment les vieux et les femmes non habitués au nouveau plan adapté à cet échangeur depuis le glissement de terrain. Pour remettre cet échangeur dans sa psituation initiale, la direction des travaux publics a introduit une demande auprès du ministère de tutelle pour débloquer une enveloppe financière afin de procéder aux réparations des dégâts.

Il s’agit, entre autres, de l’ancer une opération de canalisation et d’évacuation des eaux souterraines qui étaient à l’origine de l’affaissement. Cependant, afin d’aplanir tous les problèmes liés à ce glissement, seule une étude géophysique peut déterminer les véritables causes du glissement et engager les moyens nécessaires et adéquats pour une réparation définitive.

En tout état de cause, des entreprises sont sur place et les travaux sont en cours. Le glissement est pour le moment stabilisé, selon le maire, mais les intempéries ont mis à l’arrêt le chantier ces derniers jours.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!