Fermeture récurrente des routes à Tizi Ouzou : Le calvaire des citoyens | El Watan
toggle menu
samedi, 08 août, 2020
  • thumbnail of elwatan08082020




Fermeture récurrente des routes à Tizi Ouzou : Le calvaire des citoyens

29 août 2019 à 9 h 05 min

Ces derniers jours, les citoyens procèdent, pratiquement chaque jour, au blocage des routes dans la wilaya de Tizi Ouzou. D’ailleurs, hier, les usagers de la RN 12, qui a été fermée par des riverains entre Fréha et Azazga, ont vécu un véritable calvaire.

«Je suis arrivé sur les lieux et les gendarmes, au lieu d’essayer de rétablir l’ordre public et laisser les protestataires manifester de manière pacifique, n’ont pas trouvé mieux à faire que de demander aux automobilistes de faire un détour de plus de 60 kilomètres pour rallier Azazga, alors qu’on était juste à 15 minutes de la ville.

Une journée infernale», déplore un citoyen, qui a été contraint de passer par Souamaâ, comme d’autres automobilistes. Notre interlocuteur, qui a également précisé que cette situation a provoqué aussi un immense embouteillage sur la route puisque, nous a aussi précisé que les véhicules roulaient pare-choc contre pare-choc.

La route était carrément congestionnée au point de provoquer l’ire des usagers. «C’est voulu. Il n’y a pas d’autorité qui puisse agir pour prendre en charge les doléances des protestataires et soulager les citoyens qui galèrent avec ces fermetures de routes répétitives. Il y a des personnes âgées, des enfants en bas âge et des malades qui souffrent de ces blocages de la voie publique, surtout en ces journées de chaleur. Vraiment, c’est le calvaire. Il y a beaucoup de malades qui ont raté leurs rendez-vous chez leurs médecins.

C’est le pauvre citoyen qui est toujours pénalisé et qui paye souvent les conséquences de la défaillance des pouvoirs publics», martèle un autre. «Jusqu’à quand ?. Les décideurs veulent justement laisser ce genre de situation. Des fois, il y a des malades d’urgence. On doit penser à d’autres moyens de revendication qui doivent faire réagir les responsables sans pénaliser le pauvre citoyen», suggère-t-il, tout en ajoutant que toute la semaine, des actions similaires sont organisées dans la wilaya de Tizi Ouzou.

Le même calvaire a été vécu aussi, dimanche, par les usagers de la RN12, qui a été bloquée à Oued Aïssi, où les citoyens ont été pénalisés durant toute la journée. La RN25, reliant Draâ El Mizan au chef-lieu de wilaya, a été aussi fermée le 25 août par les habitants des villages Tifaou et Hellil, qui ont également assiégé, hier, le siège de l’APC d’Ath Yahia Moussa. La même revendication est exigée par les transporteurs de voyageurs d’Aït Aïssa Mimoun, qui ont protesté devant la mairie, lundi.

En somme, la fin du mois août est très mouvementée dans la wilaya de Tizi Ouzou, où des institutions sont bloquées et d’importants axes routiers fermés à la circulation.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!