toggle menu
lundi, 18 mars, 2019
  • thumbnail of 20190318 (1)

En bref…

17 janvier 2019 à 10 h 00 min

– Mechtras : Des centaines de foyers dans le noir

De nombreux foyers à travers les quartiers et les villages de Mechtras, une commune au sud du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou, ne sont pas raccordés au réseau d’électricité. La liste des demandeurs et les études sont toutes réalisées par les services de la direction de l’énergie. Un résident du chef-lieu affirme : «Pour nous éclairer, nous avons recours aux branchements illicites, transformant le ciel de notre chef-lieu et de nos villages en toile d’araignée.

Les chutes de tension sont terribles, au point que nos appareils ne fonctionnent pas. Nous avons sollicité toutes les autorités, mais nous ne voyons rien venir.» Pour sa part, le P/APC de  Mechtras a confirmé : «En effet, nous avons recensé des centaines de foyers non raccordés au réseau d’électricité. Toutes les démarches ont été faites, en vain. Les quartiers Tansawt, Tajnant Ouzaied, Amlouli, Amdoun Guilef, Thouchar et beaucoup d’autres foyers répartis sur les villages, notamment ceux réalisés dans le cadre de l’habitat rural, sont en attente de raccorde-ment au réseau.

Nous n’avons reçu aucun programme depuis 2008. Les responsables concernés sont interpellés afin de nous inscrire sur un programme de raccordement». Tous les programmes d’électrification sont gelés depuis deux ans, rappelle le P/APC, qui déplore : «Des projets de moindre impact social sont en cours de réalisation à coups de milliards de dinars ou même de dollars, alors que de petites opérations de raccordement au réseau de l’électricité sont gelées, c’est un non-sens. Il est impératif de lever le gel pour permettre aux familles de s’éclairer». Hocine Aït Iddir

– Aïn El Hammam : L’agence postale sans commodités

Les conditions de travail du personnel de la poste de Aïn El Hammam et l’accueil des usagers sont difficiles. Suite à des fissures et au danger apparu au niveau de son ancienne structure, Algérie Poste a changé de locaux, occupant pour le moment les bureaux destinés au CNRC, qui les avait abandonnés. Le déménagement, effectué à la hâte, n’avait pas pris en compte le fait que la région est soumise au froid la majeure partie de l’année.

Ainsi, l’absence de chauffage est décriée par les agents qui grelottent  à longueur de journée, surtout en ces jours de neige. Quant au public, réduit à attendre debout dans un hall glacé et sombre, et soumis aux courants d’air, il considère cette situation comme du «mépris d’Algérie Poste». Par ailleurs, les quatre chaises mises à la disposition du public sont partagées avec la clientèle du service des impôts qui fait face à la «nouvelle poste».

La foule quotidienne n’a d’autre choix que de se masser devant les deux seuls guichets mis à la disposition de la clientèle, alors que les personnes âgées et les malades n’ont d’autre choix que de prendre place sur des marches froides. Au niveau de l’ancien bureau de poste, rien n’indique que des travaux de remise en état des locaux sont en cours. Nacer Benzekri

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!