Coronavirus à Tizi Ouzou : Plusieurs soignants contaminés | El Watan
toggle menu
jeudi, 24 septembre, 2020
  • thumbnail of elwatan07092020





Coronavirus à Tizi Ouzou : Plusieurs soignants contaminés

15 juillet 2020 à 9 h 06 min

Pas moins de 53 employés de la santé publique sont contaminés au Coronavirus dans la wilaya de Tizi Ouzou. C’est ce qu’a déclaré, lundi, Farid Salmi, directeur de la santé par intérim, qui a donné d’ailleurs des chiffres qui reflètent une propagation inquiétante de la pandémie, notamment depuis la levée du confinement sanitaire.

Ainsi, selon le même responsable, en un mois seulement, la wilaya a enregistré 412 nouveaux cas testés positifs, dont 133 dans la commune de Tizi Ouzou, 23 à Larbaâ Nath Irathen et 44 à Draâ El Mizan. Pour ce qui est du personnel soignant, le même responsable a affirmé que 13 médecins, 31 paramédicaux, 01 pharmacien et 07 éléments du personnel de soutien ont été contaminés. «La situation est inquiétante», a-t-il déclaré lors d’une rencontre avec le wali qui a regroupé les chefs de daïra pour discuter des mesures à prendre durant cette période caractérisée par le regain de cas de contamination au virus en question. M. Salmi a indiqué, en outre, que 50% des sujets atteints sont âgés de 30 à 59 ans et 80% des 39 personnes décédées de la Covid-19 dans la wilaya de Tizi Ouzou sont âgées de plus de 62 ans.

Pour faire face à cette progression du virus dans la région, le même responsable a souligné que trois services du CHU sont mobilisables pour intégrer celui du coronavirus tout comme, a-t-il précisé, les 75 lits de l’EHS de Oued Aissi et ceux des services de médecine interne et de chirurgie des EPH. Par ailleurs, la propagation du virus a provoqué moult appréhensions chez les citoyens.

D’ailleurs, les comités de village et le personnel soignant ne cessent d’entreprendre des actions de sensibilisation à l’égard de la population pour l’inciter à respecter les mesures de prévention afin d’éviter la contagion. Des médecins et des infirmiers ont sillonné, samedi, la ville de Aïn El Hammam et le chef-lieu de la commune d’Iferhounene exhortant les citoyens à respecter les mesures barrières.

D’autres actions similaires ont été aussi organisées dans plusieurs localités de la wilaya de Tizi Ouzou. «Un relâchement dans les mesures barrières, tant par la population que par le personnel médical, est chaque jour constaté. L’indifférence, la négligence, le fatalisme et le déni total de l’existence de la maladie sont les comportements les plus en vue, ces derniers jours. Nous risquons de revenir au confinement et de subir la maladie pendant longtemps», avertit Dr Ait Ali Belkacem qui ajoute : «Nous devons réagir au plus vite.

Covid-19 est comme la mort, on n’en fait l’expérience qu’une fois. Ceux qui en sont décédés ne peuvent plus rien nous dire. Ceux qui en sont atteints peuvent nous faire part de leurs angoisses et pour certains de leurs souffrances, branchés à des respirateurs dans les salles de réanimation.» Le bilan des sujets atteints du coronavirus ne cesse d’augmenter dans la wilaya de Tizi Ouzou où le personnel soignant ne cesse d’insister sur la nécessité de maintenir les mesures de prévention.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!