Café littéraire et philosophique : L’architecture kabyle en débat | El Watan
toggle menu
samedi, 01 octobre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Café littéraire et philosophique : L’architecture kabyle en débat

03 avril 2021 à 9 h 21 min

Le Café littéraire et philosophique de Tizi Ouzou accueille aujourd’hui samedi les architectes et enseignants universitaires Kamel Ifticen et Lounès Houali. Ils aborderont le thème de l’architecture et le bâti de la Kabylie, le sort réservé aux villages qui ont gardé leur aspect originel.

Il sera aussi question d’expériences qui vont dans le sens de leur revalorisation. Kamal Ifticen, architecte paysagiste et enseignant, parlera de l’initiation à l’écriture de l’architecture kabyle à travers des projets contemporains et l’expérience menée pour la sauvegarde du village ancestral d’Ath Rhouna (Azeffoun).

Lounes Houali, architecte et enseignant abordera la thématique «De la maison à l’esprit du village», et le projet entamé pour la restauration de la partie ancienne du village Aït Aïssi. «Beaucoup d’encre a coulé et continuera à couler à propos de notre patrimoine architectural. C’est dire l’importance que revêt ce sujet. Les débats se suivent sans qu’il y ait véritablement des résultats patents.

Entre la restauration, la sauvegarde et la rénovation, quelle est l’option à suivre pour que le bâti ancien demeure ? Les avis diffèrent. Pour notre prochaine rencontre du café littéraire et philosophique, on abordera le thème de l’architecture et le bâti de la Kabylie, le sort réservé aux villages qui ont gardé leur aspect originel», annonce Malek Amirouche. La rencontre se déroulera au café restaurant Aminel, 7 boulevard Stiti (Tizi Ouzou).


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!