Café littéraire de Bouzeguène : Blocage de la subvention par la wilaya | El Watan
toggle menu
vendredi, 13 décembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191212
  • Massage Tunisie



Café littéraire de Bouzeguène : Blocage de la subvention par la wilaya

24 avril 2019 à 8 h 18 min

Le Café littéraire de Bouzeguène fait face à des pressions administratives de la part des services de la wilaya de Tizi Ouzou, déplore l’association Tiawinin (Les sources), organisatrice de cette rencontre culturelle.

Dans une déclaration transmise à la presse, il est relevé le blocage de la subvention financière par l’administration de wilaya de Tizi Ouzou, qui s’est opposée, via la Direction de l’administration locale (DAL), au mandatement de ladite subvention octroyée par l’Assemblée populaire de wilaya (APW) «sans aucun motif».

Selon les responsables de cette association, le directeur de l’administration locale (DAL) leur avait signifié que le déblocage de la subvention est soumis à l’obligation impérative émise au président de l’association Tiawinin de se présenter, au préalable, à la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou. Pour les rédacteurs de la déclaration, le blocage de la subvention de la part des autorités de wilaya est lié aux activités du Café littéraire de Bouzeguène, qui «depuis son lancement, continue de déranger l’administration, qui n’arrive toujours pas à digérer les différentes dénonciations à travers lesquelles nous avons critiqué d’une manière acerbe les fonctionnaires de la Drag et de la Dal.

Nous répétons les mêmes mots et les mêmes phrases, du fait que ce sont des bureaucrates staliniens qui travaillent dans une administration opaque, désuète et archaïque, en inhérence avec l’autoritarisme du pouvoir algérien».

Même privée des subsides de l’Etat permettant de financer ses activités culturelles, notamment le Café littéraire, la dictée en tamazight, les rencontres théâtrales de Bouzeguène, les célébrations des fêtes du 20 Avril de Yennayer, l’association semble décidée à continuer sur sa lancée pour redynamiser davantage l’action culturelle au niveau local.

Le Café littéraire de Bouzeguène a connu beaucoup d’entraves depuis son lancement en 2015. Les autorités locales, dont la daïra, ne voyaient pas d’un bon œil la tenue de cet espace de débat libre et instructif dans la localité, qui a accueilli de nombreux écrivains, intellectuels et éditeurs.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!