Bouzeguène : Les villageois d’Aït Azouane ferment le siège de la daïra | El Watan
toggle menu
jeudi, 19 septembre, 2019
  • thumbnail of elwatan19092019





Bouzeguène : Les villageois d’Aït Azouane ferment le siège de la daïra

10 juillet 2019 à 8 h 29 min

Les villageois d’Aït Azouane, dans la commune de Bouzeguène, sont montés au créneau, dimanche dernier, et ont procédé à la fermeture du portail du siège de la daïra pour protester contre les promesses non tenues des autorités locales.

Le petit village d’Aït Azouane, qui compte quelque 700 habitants, réclame sa part de développement, à l’instar des autres villages, avec l’octroi de projets dans le cadre des PCD pour l’amélioration des conditions de vie des citoyens. Parmi les revendications figurent la prise en charge de la route du village, totalement à l’état de piste, la réalisation d’un réseau d’assainissement, la construction des caniveaux, etc. Devant le siège de la daïra, dont le portail était verrouillé, les villageois ont accroché une banderole sur laquelle on pouvait lire : «Halte aux promesses !», après les multiples engagements qui n’ont jamais été tenus et vite renvoyés aux calendes grecques.

La route en question est une piste rocailleuse réalisée à l’époque coloniale, en 1956, par les villageois sous la menace de la mitraillette des soldats français. Longue d’environ 650 m, la route du village a été, en 2000, l’objet d’une réfection dérisoire par émulsion superficielle de goudron et de gravier. Un travail de mauvaise qualité qui n’a malheureusement pas résisté aux premières pluies. Dimanche, en milieu de matinée, le chef de daïra est venu dialoguer avec les villageois. Il a promis encore une fois de prendre en charge le projet, mais les villageois exigent des garanties et un délai. Ce que le chef de daïra ne pouvait pas assurer.

Les villageois ont affirmé que leur action demeurera illimitée jusqu’à satisfaction de leurs revendications. Par ailleurs, le village n’est pas encore doté d’un réseau d’assainissement. Seuls quelques foyers situés en périphérie sont raccordés au réseau d’un village voisin. Le comité réclame également la réalisation de caniveaux pour les eaux pluviales.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!