Aïn Zaouia : Hommage à Rabah Aïssat | El Watan
toggle menu
mardi, 19 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191119


Aïn Zaouia : Hommage à Rabah Aïssat

17 octobre 2019 à 9 h 25 min

Un vibrant hommage a été rendu, samedi dernier, à Rabah Aïssat, ancien président de l’Assemblée populaire de wilaya (APW) de Tizi Ouzou, à l’occasion du 13e anniversaire de son lâche assassinat, par un groupe armé, le 12 octobre 2006, alors qu’il partageait une partie de dominos avec ses amis dans un café populaire de son village.

Un recueillement a eu lieu sur sa tombe à Aïn Zaouia, daïra de Draâ El Mizan, à 40 km au sud de Tizi Ouzou, en présence de sa famille, d’élus APW et APC, de militants du Front des forces socialistes (FFS) et de nombreux citoyens qui l’ont connu et aimé. Le président de l’APW, Youcef Aouchiche, a indiqué, lors d’une prise de parole à cette occasion, que Rabah Aïssat a voué sa vie pour ses concitoyens et que son parcours et son attitude continuent d’inspirer toute une génération de militants, malgré sa disparition. «Dda Rabah est un repère et un militant modèle, 13 ans après son lâche assassinat, il illumine encore notre chemin, par la grandeur de son âme, son engagement sans faille, sa modestie et sa proximité avec la population», a déclaré Youcef Aouchiche, qui a réitéré la demande de faire toute la lumière sur les circonstances de son assassinat.

Le président de l’APW a indiqué également que des démarches ont été entreprises pour baptiser le lycée de Aïn Zaouia au nom de Rabah Aïssat dans les prochains jours. «Je vous annonce que nous avons fait toutes les démarches nécessaires pour que le lycée de Aïn Zaouia soit baptisé du nom de Rabah Aïssat. Ce sera fait dès la semaine prochaine», a-t-il fait savoir. En 2017, une stèle a été érigée à sa mémoire à Aïn Zaouia. Le nom du défunt militant de la démocratie est associé également au prix du village le plus propre de la wilaya de Tizi Ouzou, qu’il avait proposé de son vivant.

Rabah Aïssat a été président d’APC de Aïn Zaouia durant le mandat 1997-2002, puis élu président d’APW en 2002 et réélu en 2005. Il a été assassiné en pleine soirée ramadhanesque, par un groupe armé, alors qu’il était attablé avec des amis à une terrasse d’un café de son village. Le FFS n’a pas cessé depuis d’exiger «la vérité et la justice et la mise en place d’une commission d’enquête indépendante sur ce lâche assassinat politique».


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!