toggle menu
mardi, 23 octobre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

Aïn El Hammam : Journée de sensibilisation sur la brucellose

11 août 2018 à 0 h 57 min

Le centre culturel de Aïn El Hammam, à cinquante kilomètres au sud-est de Tizi Ouzou, a abrité, mardi dernier, une journée de sensibilisation à l’endroit des éleveurs de vaches laitières de la région d’Iferhounene et de Aïn El Hammam.

Deux subdivisionnaires agricoles et un vétérinaire ont été appelés à entretenir l’assistance de la brucellose, un sujet qui tient en haleine les agriculteurs et dont les conséquences sont désastreuses sur les élevages qui en sont atteints. Malgré l’importance du thème du jour, les agriculteurs n’ont pas rempli la salle où s’est tenue la conférence.

La brucellose, communément appelée «maladie de Malte» provient de la bactérie «brucella» qui affecte les cheptels bovins, ovins ou caprins. Le vaccin reste le meilleur moyen de la prévenir. M. Berkache, subdivisionnaire d’Iferhounene, nous dira que cette «zoonose est considérée comme une maladie à déclaration obligatoire».

Souvent, c’est l’avortement des vaches qui alerte l’éleveur qui est tenu de prendre attache avec les services sanitaires de sa région. Des mesures devant éviter la propagation de la maladie sont alors prises par les responsables concernés, une fois que le vétérinaire aura consulté les bêtes et confirmé qu’elles sont porteuses de la bactérie.

L’isolement, et souvent l’abattage, sont alors décidés à titre préventif. Ahmed Ali Cherif, de la subdivision de Aïn El Hammam, nous apprend que la brucellose peut se transmette aux humains par contact ou par voie digestive lors de la consommation de lait, de fromage et autres produits laitiers.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!