Aïn El Hammam : Hommage à Khelifati Mohand Amokrane | El Watan
toggle menu
samedi, 23 mars, 2019
  • thumbnail of 20190323

Aïn El Hammam : Hommage à Khelifati Mohand Amokrane

12 janvier 2019 à 8 h 21 min

«Khelifati Mohand Amokrane, un pionnier méconnu» est le thème d’une conférence-débat animée par Hend Saâdi, dans le cadre de l’organisation d’une journée de commémoration qui s’est déroulée samedi dernier au centre culturel Matoub Lounès de Aïn El Hammam, à cinquante kilomètres au sud-est de Tizi Ouzou.

L’association culturelle du village Azrou Kellal a initié un programme d’une journée qui avait débuté dans la matinée par le dépôt d’une gerbe de fleurs sur la tombe du défunt. Pour permettre à un large public d’assister à cette conférence, les villageois s’étaient déplacés jusqu’au centre-ville. Un poème dédié au défunt et une chanson entonnée par la chorale du village ont précédé la montée sur scène de Hend Saâdi.

Il rappellera l’itinéraire militant de la cause amazighe du défunt qui fit partie des membres fondateurs de l’Académie berbère en 1966, en compagnie de Bessaoud Mohand Arab, dont il sera le vice-président. Militant du PPA dès son jeune âge, Mohand Amokrane en quittera les rangs suite à des divergences sur la question berbère. En 1943, il fut arrêté par les forces d’occupation pour ses activités.

Libéré, il rejoindra les rangs du MTLD, avant d’être arrêté à nouveau en 1946. En 1948, il quitta le pays pour rejoindre la France, où il continua son combat. Il s’est éteint le 28 janvier 1991 et fut inhumé au cimetière d’Azrou Kellal, le village qui l’a vu naître en octobre 1912.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!