Wilaya de Boumerdès : Le travail des enfants en nette hausse | El Watan
toggle menu
samedi, 30 mai, 2020
  • thumbnail of elwatan30052020




Wilaya de Boumerdès : Le travail des enfants en nette hausse

23 mai 2020 à 9 h 30 min

Le travail des enfants connaît des proportions inquiétantes dans la wilaya de Boumerdès. Témoin d’une précarité galopante, ce phénomène a repris ces derniers jours à cause des effets socioéconomiques de la crise sanitaire.

Des dizaines, voire des centaines d’enfants de moins de seize ans – l’âge légal d’admission à l’emploi- se sont vus obligés de se mettre au travail pour aider leurs familles à subvenir à leurs besoins.

C’est le cas de Adel, un enfant de 14 ans habitant au site des Chalet Cassio, devenu petit paysan malgré lui dans un champ à Boudouaou El Bahri pour 1200 DA/j. Cet aîné, d’une fratrie de cinq enfants, se voit, malgré lui, chef de famille avant l’heure. Adel se lève à 5h.

Autorisé à circuler durant les heures du couvre-feu, son employeur vient le récupérer avec d’autres jeunes de la cité voisine de Berahmoune pour les emmener au champ.

Leur travail consiste à cueillir la tomate, poivron, courgette et parfois la salade et les ranger dans des caisses. Les plus robustes, dont des Subsahariens, les déplacent jusqu’à l’entrée de l’exploitation où deux autres ouvriers auront la tâche de les charger dans un camion qui prendra la destination du marché de gros de Khemis El Khechna. «Généralement je finis le travail avant 9h. L’agriculteur me paye à la journée», dit Adel, qui revient souvent à la maison épuisé avec des maux insupportables au dos. «Quand je reste en position courbée durant une longue durée je me lève difficilement.

Parfois je me dis que je me suis fracturé la colonne vertébrale», relate-t-il. Son père, lui, dort jusqu’à 10h. «Il est au chômage depuis trois mois.

Il travaillait dans une entreprise publique de travaux publics à Réghaïa. Et comme il n’y a pas de transport, il ne pouvait pas y aller. J’espère que le confinement ne va pas durer longtemps», souhaite-t-il. Comme Adel, de nombreux autres mineurs exercent des tâches pénibles et parfois insalubres au mépris de la réglementation qui prévoit des peines de prison contre quiconque exploite économiquement un enfant.

Ces dernières semaines, on les retrouve dans les marchés proposant le persil ou de céleri, dans divers commerces exploités par leurs parents ou au bord des routes à vendre le pain traditionnel. En temps normal, on peut les apostropher dans les trains, dans les stations de bus et en été sur les plages proposant des beignets, le thé ou les sandwichs. En l’absence d’organes de protection, certains arrivent même à mettre leur sécurité et leur santé en péril en contrepartie de quelque monnaie.

A la sortie ouest de la ville de Boumerdès, de nombreux mineurs des deux sexes proposent depuis le début de ce mois de carême des galettes au bord d’une route où le plus discipliné des automobilistes roule à 60 km/h. Les petits vendeurs alignent leurs couffins près de la chaussée s’exposant à de réels risques d’accidents.

L’endroit est connu pour être un virage très dangereux où de nombreux véhicules ont dérapé précédemment. «Où est l’Etat ? Ces enfants vendent du pain traditionnel ici à chaque mois de Ramadhan. Les officiels empruntent cette route régulièrement. Attend-on qu’il y ait un drame pour intervenir ?», s’offusque un passager.

Agé de 13 ans, Ghani est un des ces enfants contraints par les difficultés de la vie à travailler. «Je vends les galettes pour pouvoir m’acheter quelque chose avant l’Aid. Mon père est handicapé et ma mère reste à la maison.

L’année passée je vendais jusqu’à 25 galettes. Cette année il y a d’autres enfants du quartier qui viennent vendre les galettes ici. Je gagne à peine 400 DA/j», confie cet enfant au visage bronzé par le soleil. Il est presque 19h et Ghani n’a pas encore écoulé 50% de ses galettes.

Déçu, il attend désespérément que quelqu’un s’arrête pour empocher quelques pièces de plus et être félicité au retour à la maison par sa maman.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!