Retard dans le lancement des projets | El Watan
toggle menu
dimanche, 05 juillet, 2020
  • thumbnail of elwatan05072020




Retard dans le lancement des projets

03 juin 2020 à 9 h 03 min

n Visiblement, rien ne se fait à temps dans la wilaya de Boumerdès. Approuvés en février dernier, les projets PCD de cette année tardent toujours à être lancés.

Cinq mois de retard et ce n’est pas encore fini. «On vient de lancer l’avis d’appel d’offres», dira un élu à l’APC de Naciria. «On a tout fait. Les entreprises ont été retenues et on attend la décision d’inscription de la direction de la programmation et du suivi du budget (DPSB). Cela fait 20 jours qu’on lui a envoyé les dossiers.

L’une des opérations inscrites attend d’être visée par le CF pour l’entame des travaux», dira le P/APC de Keddara. Réponses presque identiques d’élus de Timezrit, Chabet El Ameur, Ammal, Boumerdès, Issers, etc. Il est vrai que l’épidémie du coronavirus aura ralenti le fonctionnement de toutes les administrations, mais cela ne justifie pas pour autant l’inertie dont font preuve certains responsables locaux, élus compris.

On met trois mois pour lancer un avis d’appel d’offres, un mois pour délivrer le visa d’inscription d’un petit projet et plusieurs semaines pour signer le contrat d’engagement ou l’ordre de service à l’entreprise engagée. Cette manière de faire ne fait qu’aggraver les difficultés de ces dernières, de leurs employés et de milliers de citoyens attendant impatiemment le démarrage de projets longtemps réclamés afin de pouvoir d’accéder à une vie meilleure.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!