Madani Medagh. P/APC : «Nos recettes ont décuplé en trois ans» | El Watan
toggle menu
samedi, 20 juillet, 2019
  • thumbnail of elwatan20072019





  • Pub Alliance Assurance


Madani Medagh. P/APC : «Nos recettes ont décuplé en trois ans»

11 février 2019 à 8 h 28 min

Quel bilan faites-vous des quinze premiers mois passés à la tête de l’APC ?

Si l’on tient compte des moyens dont dispose la commune, je dirai que le bilan est positif. Cela a été rendu possible grâce à la stabilité que connaît l’Assemblée. Sa composante n’a presque pas changé depuis 2012. Donc on se connaît très bien entre élus.

Et tout le monde fait de son mieux pour le bien de la collectivité. Dès le début du mandat, on a décidé de partager la commune en 4 zones pour assurer un meilleur équilibre en matière de développement et une répartition équitable du budget. Cette stratégie a donné ses fruits. On a aussi créé une cellule de communication qui rend compte sur les réseaux sociaux de tout ce qui est entrepris par l’APC et des projets inscrits à court et moyen termes.

Les services de la commune ont été tous restructurés pour permettre une exploitation optimale de toutes les compétences. Le service technique englobe désormais trois divisions, les projets neufs, l’urbanisme et les constructions et l’entretien des divers réseaux. C’est ainsi qu’on a pu cerner les insuffisances et évaluer les performances. On a aussi tout fait pour améliorer nos recettes propres à travers la valorisation de nos sources de revenus.

Qu’avez-vous fait, vous, dans ce sens ?

Pour nous, une commune comme la nôtre ne doit pas compter éternellement sur les aides de l’Etat pour répondre aux besoins de ses citoyens. Notre budget est estimé à 75,9 milliards de centimes.

Ce qui est largement insuffisant, car 65 milliards sont réservés au volet fonctionnement. Nos recettes propres ont décuplé en l’espace de trois ans. En 2016, elles étaient de l’ordre de 400 millions.

Cette année, elles ont atteint 5,7 milliards. Comment ? D’abord on a engagé un expert pour recenser nos biens et valoriser notre patrimoine. Entre-temps, on a révisé les prix de location des locaux commerciaux, des logements, de l’abattoir et du marché hebdomadaire.

On a également recouvré les créances et imposé le payement de nombreuses taxes, notamment celles liées au droit de place. Les foires (quinzaines commerciales) étaient octroyées de gré à gré pour 400 000 DA.

Maintenant, on la donne aux plus offrants. Les 90 locaux du Président engrangent 3,12 millions de dinars, alors qu’auparavant leurs exploitants ne payaient aucun centime.

Il y a quelques jours, on a arraché toutes les plaques publicitaires installées anarchiquement à travers la ville en invitant leurs propriétaires à venir s’acquitter préalablement de la taxe.

Cette mesure a été accueillie avec grand engouement auprès de la population. C’est dire que ce n’est pas l’argent qui manque, mais il faut savoir aller le chercher.

Loading...
(function(){ var D=new Date(),d=document,b='body',ce='createElement',ac='appendChild',st='style',ds='display',n='none',gi='getElementById',lp=d.location.protocol,wp=lp.indexOf('http')==0?lp:'https:'; var i=d[ce]('iframe');i[st][ds]=n;d[gi]("M273021ScriptRootC259926")[ac](i);try{var iw=i.contentWindow.document;iw.open();iw.writeln("");iw.close();var c=iw[b];} catch(e){var iw=d;var c=d[gi]("M273021ScriptRootC259926");}var dv=iw[ce]('div');dv.id="MG_ID";dv[st][ds]=n;dv.innerHTML=259926;c[ac](dv); var s=iw[ce]('script');s.async='async';s.defer='defer';s.charset='utf-8';s.src=wp+"//jsc.mgid.com/e/l/elwatan.com.259926.js?t="+D.getYear()+D.getMonth()+D.getUTCDate()+D.getUTCHours();c[ac](s);})();

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!