Issers : La ville en proie aux inondations | El Watan
toggle menu
lundi, 21 septembre, 2020
  • thumbnail of elwatan07092020





Issers : La ville en proie aux inondations

14 septembre 2020 à 10 h 06 min

Annoncé en 2012, le projet portant protection de la ville des Issers contre les inondations reste toujours au stade d’études.
Cernée par deux oueds importants, cette localité de plus de 15 000 habitants est exposée pourtant à un réel risque de crues.

Plusieurs quartiers ont été submergés par les eaux par le passé, mais le danger semble sous-estimé par les autorités malgré les limites du système d’évacuation des eaux de pluie. «Les premiers habitants ne se sont pas trompés quand ils avaient réalisé la ville sur le flanc. Eux aussi auraient pu construire dans la plaine.

Ils ne l’ont pas fait non seulement pour préserver les terres agricoles mais de crainte de voir un jour leurs habitations inondées par les eaux», estime un ingénieur à l’APC. Selon lui, la ville avait déjà connu des crues en 1973 puis en 2002, ajoutant que l’oued Djemaâ est devenu une véritable menace. «Le lit de ce fleuve est devenu une décharge sauvage. Il n’a jamais été nettoyé. Comment voulez-vous que les eaux ne sortent pas de leur cours naturel.

En 2017, même l’unité de la protection civile et le CFPA ont été inondés à cause de ce problème», se souvient-il avant de dénoncer la politique de bricolage des autorités. «La ville a énormément grandi, mais les réseaux de drainage sont restés tels quels depuis 40 ans. Ils sont très exigus pour contenir les flux provenant des hauteurs de la ville.

Les avaloirs s’obstruent à la moindre averse, car ils n’ont pas été réalisés dans les normes et sont rarement nettoyés par les services de la voirie», déplore-t-il. A toutes ces anomalies, s’ajoute l’anarchie qui caractérise le tissu urbain, rendant difficile toute possibilité d’extension ou d’entretien des réseaux d’évacuation des eaux pluviales. La route jouxtant le siège de la daïra devient impraticable à la moindre averse.

Là, il est difficile le solutionner le problème d’autant plus que les conduites de drainage passent sous plusieurs édifices publics et des cités résidentielles.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!