Issers : La gestion des élus décriée | El Watan
toggle menu
mardi, 20 octobre, 2020
  • thumbnail of elw_30092020






Issers : La gestion des élus décriée

01 octobre 2020 à 10 h 03 min

L’équipe aux commandes de l’APC des Issers est constamment critiquée par la population locale. Certains citoyens l’accuse d’être «laxiste» pour avoir laissé pousser des dizaines de baraques en tôle au centre-ville où tout se vend et s’achète dans une anarchie indescriptible.

Situé entre les arrêts de bus et des blocs d’habitations, ce marché informel n’a rien à envier à un bidonville. «L’éradication de ce marché est le dernier souci de nos élus. L’Etat a réalisé un marché couvert à 200m plus loin, mais il est fermé depuis deux ans», s’indigne un habitant. Et de renchérir : «Le chantier de la crèche communale est bloqué depuis 2012 alors que des centaines de couples ne trouvent pas où laisser leurs enfants. L’APC a aussi dégagé une importante enveloppe pour aménager le jardin jouxtant la gare ferroviaire, mais les travaux sont à l’arrêt».

Un autre citoyen relève le manque d’aires de jeu, soulignant que la ville ne compte aucun stade matico alors que d’autres communes de la wilaya en ont même dans les petits quartiers. L’année passée, 65% des crédits octroyés à la commune, soit 564 millions de dinars n’ont pas été consommés. Sur 147 projets inscrits, seuls 63 ont été achevés. Au moins 12 villages de la municipalité ont été classés récemment comme zones d’ombre.

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!