Boumerdès : La gare routière en piteux état | El Watan
toggle menu
samedi, 13 août, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Boumerdès : La gare routière en piteux état

02 novembre 2020 à 9 h 46 min

Boumerdès serait l’un des rares chefs-lieux de wilaya du pays à ne pas disposer d’une gare routière. Aménagée provisoirement en attendant la réalisation d’une nouvelle gare, le site qui sert d’arrêt de bus de cette ville est dépourvu de commodités.

De par l’anarchie et l’insalubrité qui y règnent tout au long de l’année, l’endroit est abhorré aussi bien par les voyageurs que les transporteurs. «Auparavant, on payait 1800 DA/mois pour le droit d’accès. La gare avait été cédée par adjudication pour un particulier privé pour une somme de 640 000 DA/mois, mais il a résilié son contrat à cause de la détérioration des lieux», dira un transporteur.

Depuis son lancement en 2017, le projet d’aménagement de l’ancienne station de bus a englouti plus de 60 millions DA. En décembre dernier, l’APC a dégagé 6 MDA sur le budget primitif 2020 pour sa dotation en abribus en vue de son ouverture, mais le chantier est bloqué depuis une année, accentuant les malheurs des voyageurs et des transporteurs (600) qui fréquentent un terrain vague où l’insécurité et l’insalubrité règnent en maître.

Outre l’absence de quais et de toilettes publiques, les voyageurs sont durement pénalisés par l’absence d’abris auxquels ils peuvent avoir recours en cas de pluie ou de fortes chaleurs. 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!