Boumerdès : Pratiques frauduleuses dans l’agriculture | El Watan
toggle menu
mercredi, 28 septembre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Boumerdès : Pratiques frauduleuses dans l’agriculture

13 juillet 2019 à 9 h 00 min

Graves dépassements de fellahs au niveau des barrages», dénoncent des citoyens de Bordj Ménaïel, Béni Amrane et les Issers.

Preuve à l’appui, ils exhibent une vidéo filmée à partir d’un portable, où on voit des images de tuyaux d’arrosage tirant de l’eau des barrages pour la détourner vers l’irrigation des champs. Ils relèvent aussi «le manque de suivi des responsables, qui ne se sont jamais manifestés pour endiguer cette pratique frauduleuse».
Dans le même temps, d’autres fellahs tirent la sonnette d’alarme pour demander de rénover le barrage de Boumaroua qui accuse des fuites d’eau.

Cette situation, qui se répète chaque été, pose aussi un problème de santé publique. L’année dernière, des fellahs avaient arrosé leurs champs à partir d’eaux usées ou polluées.

Des plaintes avaient abouti à l’arrestation de certaines personnes, qui avaient été prises en flagrant délit. A Béni Amrane, un cultivateur avait arrosé son champ de pastèques directement du réseau d’eaux usées, alors qu’un cultivateur avait détourné des eaux polluées d’un oued à Corso.

Des cas d’intoxication suite à la consommation de pastèque ont été signalés çà et là. En l’absence des services de l’hygiène publique, la rumeur parle également d’utilisation de pesticides dangereux pour la santé dans le traitement des cultures.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!