toggle menu
mercredi, 19 décembre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

Constructions près des rails à Bouira : La réglementation piétinée

06 décembre 2018 à 8 h 28 min

Les constructions réalisées à proximité de la voie ferrée posent problème dans la wilaya de Bouira. Bien que régies par une réglementation stricte, de nouvelles habitations particulières et des équipements publics ont été implantés près des rails, suscitant ainsi des questionnements sur la manière avec laquelle les permis de construire ont été délivrés par les autorités concernées. Le passage du chemin de fer en milieu urbain constitue déjà un véritable danger sur les vies humaines.

Le constat fait par les services de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) de la wilaya de Bouira est inquiétant.

Confrontés depuis des années à ce genre de dépassements, le district de Bouira a énuméré plusieurs cas d’empiétement. La distance réglementaire devant séparer la voie ferrée des terrains pouvant abriter de nouvelles constructions n’a jamais été respectée, a-t-on déploré.

«Nous avons déposé plusieurs plaintes contre des particuliers ayant construit à proximité de la voie ferrée. La loi interdit ce genre de constructions illicites. Nous délivrons d’ailleurs des documents, appelés communément ‘‘attestations d’alignement’’, aux particuliers et même aux autorités concernées.

Néanmoins, ce document administratif que la SNTF délivre n’a jamais été pris en compte eu égard aux dépassements que nous avons recensés», a précisé un responsable au niveau du district de Bouira, rappelant que le non-respect de ces directives met en danger des vies humaines. La preuve, plusieurs personnes ont laissé leur vie après avoir été percutées par des trains. Les exemples sont légion.

Un jeune homme a été mortellement fauché le mois dernier par un train assurant la desserte Alger-Béjaïa. Le drame a eu lieu au quartier des 56 logements de la ville de Bouira, où plusieurs maisons ont été construites «illicitement» à proximité de la voie ferrée. La SNTF dit avoir mobilisé plusieurs agents qui sillonnent le tracé allant de Bouira à Thénia dans la wilaya de Boumerdès.

«La mission de nos agents est de relever toute agression sur le passage de la voie ferrée et aussi de superviser au cas où de nouvelles constructions sont projetées», a ajouté la même source, appelant à l’implication surtout de la collectivité locale et à sévir le cas échéant. La wilaya de Bouira est traversée par la voie ferrée sur près de 101 km. Par ailleurs, c’est la suppression des passages à niveau du réseau ferroviaire qui pose aussi problème.

Le nombre de points noirs recensés est en hausse par rapport aux années précédentes, a-t-on indiqué de même source, qui a souligné que près de 90 passages à niveau non gardés ont été dénombrés. Un système de signalisation a été mis en place, a-t-on souligné. La sécurisation du réseau ferroviaire se pose avec acuité. Le passage du tracé en milieu urbain suscite de l’inquiétude chez les habitants de plusieurs quartiers.

Le projet de la double voie ferroviaire électrifiée qui devait relier Thénia, dans la wilaya de Boumerdès, à Bordj Bou Arréridj, en passant par la wilaya de Bouira est aux oubliettes. La réalisation de cet important projet aura un impact positif direct sur l’économie nationale.

 

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!