Bouira : Plan d’urgence anti-Covid réactivé | El Watan
toggle menu
mardi, 22 juin, 2021
  • thumbnail of elwatan10062021



Bouira : Plan d’urgence anti-Covid réactivé

02 mai 2021 à 9 h 18 min

Le dispositif d’urgence anti-Covid-19 est réactivé dans la wilaya de Bouira sur le double plan de la prise en charge médicale et du renforcement des mesures de prévention au sein de la population. Face à un nombre de cas de contamination en constante hausse, les autorités locales de Bouira ont prôné la fermeté dans l’application du dispositif de lutte contre la propagation du coronavirus.

Les recommandations des professionnels de la santé, mobilisés dans la lutte contre la pandémie, revêtent encore une fois le caractère d’urgence. Le relâchement dans le respect des gestes barrières, dont le port du masque et la distanciation sociale, observé durant plusieurs mois, a été préjudiciable pour les efforts précédemment consentis pour freiner l’épidémie. La résurgence de cette dernière est notamment causée par les nouveaux variants du virus, dont les deux les plus connus, le britannique et le nigérian, ont été détectés dans la wilaya de Bouira. Les premiers cas ont été enregistrés dans la région de Sour El Ghozlane, a-t-on précisé de source médicale.

En dépit des signaux d’alerte, les mesures de prévention étaient restées longtemps inappliquées. A qui incombe donc la responsabilité ? «À observer certains comportements de citoyens dans les rues, des fonctionnaires à l’intérieur des administrations, dans les endroits recevant du public, on croirait que c’est la fin de la pandémie. Ce relâchement généralisé dans le respect des gestes barrières d’une grande partie de la population, rassurée par des statistiques en baisse pendant quelques semaines, a engendré aujourd’hui une situation difficile», a déploré un médecin de l’EPH Mohamed Boudiaf du chef-lieu de wilaya. Après une longue période de veille, les membres de la commission de wilaya de suivi de la crise sanitaire se sont réunis ces derniers jours et ont décidé d’intensifier les actions de prévention, le durcissement, mais aussi de l’application stricte des mesures sanitaires.

Parmi ces recommandations, mises au placard durant des mois, «l’intensification des inspections pour le respect du protocole sanitaire, l’obligation du port de la bavette et la distanciation physique dans les commerces et autres endroits recevant du public et le lancement des campagnes de désinfection».

Les interventions des brigades mixtes ciblant les commerces et les transports publics, quant au respect du port du masque et la distanciation physique a permis, selon des données de la direction du commerce de la wilaya, de constater quelque 2273 infractions. «En plus des campagnes de sensibilisation qui ne devaient pas s’arrêter, les mesures préventives doivent être respectées à la règle et, ce, pour éviter une troisième vague de l’épidémie. C’est dans les espaces et structures publiques, les établissements scolaires, les moyens de transport, marchés et surtout les mosquées qu’il faut relancer et durcir ces dispositions», résume un paramédical.      


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!