Le bras de fer continue | El Watan
toggle menu
samedi, 21 septembre, 2019
  • thumbnail of elwatan21092019





Le conflit qui prévaut au sein de l’Organisation nationale des enfants de chouhada (ONEC) de Béjaïa ne semble pas prêt de s’estomper.

Le bras de fer continue

26 décembre 2013 à 10 h 00 min

En réaction à la sortie médiatique de Khoufache Madjid, se présentant comme le «nouveau» secrétaire général du bureau communal du chef lieu de wilaya, le conseil communal présidé par Amrouche Saïd se réclame de son côté, dans un écrit adressé à notre rédaction, comme la seule structure légale représentant l’organisation dans la commune. Celui-ci en veut pour preuve de cette «légalité», l’assemblée générale «autorisée par la DRAG et la justice en date du 23/06/2012 et en présence de deux membres du bureau national, du bureau de wilaya (…)».
Le même conseil ajoute que le SG élu à la tête du bureau communal a finalement «été destitué par la majorité du conseil», précisant que Amrouche Saïd, présidant le conseil de wilaya, a été désigné pour remplacer le SG destitué «d’ici la prochaine élection».

Le communiqué conteste la qualité d’élu à Khoufache Madjid considérant que celui-ci «a été désigné par les membres destitués dans une place publique (…) contrairement à la loi et au règlement intérieur de l’ONEC», assurant que «le bureau communal de Béjaïa, n’a jamais fermé ses portes à ses adhérents».
Ceci au moment où l’autre partie, rassemblée derrière Khoufache Madjid, dit avoir été poussée à une assemblée en plein air pour cause de fermeture du siège communal dont elle continue de réclamer l’ouverture.
 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!