COVID-19 : La vaccination boudée à l’EPH d’Amizour | El Watan
toggle menu
mardi, 24 mai, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

COVID-19 : La vaccination boudée à l’EPH d’Amizour

18 avril 2021 à 9 h 12 min

Alors que le vaccin anti-Covid 19 est livré au compte-gouttes, les premiers lots destinés à la protection du personnel de la santé ne trouvent pas preneur.

C’est le cas à l’EPH d’Amizour, où seuls cinq membres du personnel de l’établissement ont reçu la première injection, a-t-on appris. «La majorité de notre personnel refuse de se faire vacciner. On nous a livré 50 doses. Nous en garderons 5, en prévision de la 2e injection du personnel vacciné.

Le reste, soit 45 doses, sera acheminé à l’EPSP d’El Kseur, pour être mis à la disposition de la population», a déclaré le directeur de l’hôpital d’Amizour, indiquant que la frilosité du personnel hospitalier à se faire vacciner tient au fait qu’il a déjà contracté la maladie.

Joint par téléphone, un membre du staff médical de l’EPH d’Amizour a confié qu’il «ne voulait pas s’exposer inutilement aux risques d’effets secondaires du vaccin, alors que le fait d’avoir contracté la maladie a induit une immunité suffisante pour protéger contre une nouvelle infection».

Se défendant de vouloir faire une extrapolation des incidents liés à l’injection du vaccin survenus dans certains pays, laquelle ne repose, selon lui, sur aucun fondement scientifique, le médecin avoue ignorer le niveau d’immunité collective, en l’absence d’une enquête de séroconversion.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!