Béjaïa : Rentrée scolaire incertaine pour des enfants autistes | El Watan
toggle menu
mardi, 24 mai, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Béjaïa : Rentrée scolaire incertaine pour des enfants autistes

03 octobre 2021 à 10 h 00 min

Les autorités sont avisées de la difficulté des parents à financer les services d’un auxiliaire de vie scolaire indispensable pour l’accompagnement de leurs enfants durant toute l’année scolaire.

Un sérieux problème empêche l’égalité des chances dans la scolarisation des enfants autistes à Béjaïa. Au moment où des milliers d’enfants entament les premières leçons de la nouvelle année scolaire, des dizaines d’autres voient leur reprise empêchée par un obstacle financier, bien que la Constitution garantisse une école gratuite à tous.

Plusieurs enfants atteints du trouble du spectre de l’autisme n’ont pas pu rejoindre les bancs de l’école comme le reste des élèves à la rentrée de la semaine dernière.

A l’échelle de la wilaya, ils sont approximativement 80 enfants autistes à être scolarisés dans les deux paliers du primaire et du moyen. Si prés de la moitié a difficilement repris les cours, l’autre moitié n’a pas pu le faire, à croire Fayçal Naït Bouda, le SG de l’Association nationale autisme Algérie (ANAA).

La raison ? Leurs parents n’ont pas les moyens de leur payer les services indispensables d’un accompagnateur régulier, à longueur de l’année scolaire, que l’on appelle auxiliaire de vie scolaire (AVS), chargé d’encadrer les enfants autistes pendant leurs heures d’école.

A plus de 12 000 DA le mois, à concurrence de 4 heures seulement par jour, un AVS n’est pas payé à moins de 72 000 DA l’année scolaire.

Lire la suite de l’article dans l’édition papier


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!