Béjaïa : Bientôt une association des anciens du lycée El Hammadia | El Watan
toggle menu
jeudi, 13 août, 2020
  • thumbnail of elwatan13082020




Béjaïa : Bientôt une association des anciens du lycée El Hammadia

14 janvier 2020 à 9 h 02 min

La future association des anciens d’El Hammadia permettra de trouver la trace de tous ceux qui ont fréquenté cet établissement qui a connu bien des événements durant ses 48 ans d’existence.

La direction du lycée El Hammadia, situé au centre ville de Béjaïa, le plus grand établissement du secondaire de la wilaya, et probablement dans tout le pays, avec ses plus de 1800 élèves, vient de lancer le projet de création de l’association des anciens du lycée. L’appel a été lancé en direction des anciens lycéens, enseignants et fonctionnaires qui ont fréquenté cet établissement depuis son inauguration en 1972.

Les initiateurs de ce projet envisagent de doter la future association de filiales qui intégreront les anciens du lycée établis à l’étranger. «L’un des objectifs de cette association sera de redorer le blason de cet illustre lycée» écrit, dans son appel, la direction qui donne d’ores et déjà rendez-vous pour le 19 mai 2020 pour une assemblée générale au niveau de l’amphithéâtre baptisé du nom du défunt syndicaliste et ex SG du CLA Achour Idir, qui a été enseignant de sciences économiques à El Hammadia.

Le lycée comprend exactement 1817 élèves, avec une légère prédominance féminine constituée par les 980 lycéennes inscrites. 45 divisions y sont prises en charge par 107 enseignants et 77 autres fonctionnaires. C’est dire que le lycée comprend un effectif total qui a la proportion d’une population d’un gros bourg.

L’appel à la création de l’association, partagé sur Facebook, a fait réagir d’anciens élèves d’El Hammadia dont ceux qui aujourd’hui ont la tête bien blanche. «Un ancien lycéen nous a contactés de Maillot (M’chedallah) et un autre a réagi à partir du Canada pour dire qu’il est intéressé par cette association qu’il voit comme une occasion d’un retour dans le temps», nous raconte Mouloud Deboub, nouveau censeur du lycée.

La création de l’association permettra de trouver la trace des anciens et de connaitre leurs différents horizons dont ceux qui ont réservé des réussites et des parcours divers. Beaucoup ont eu le destin de militants berbéristes.

C’est de ce lycée qu’est partie la mobilisation qui a provoqué la répression de la manifestation du 19 mai 1981. Le choix de cette date pour l’AG élective de l’association n’est du tout pas fortuit. Un hommage sera rendu aux militants dont l’engagement avait arraché le projet de création du centre universitaire de Béjaïa, devenu aujourd’hui une université à part entière avec son armée d’étudiantes et d’étudiants.

Actif historique

Le lycée avait abrité un noyau de militants qui s’étaient voués à la cause identitaire et pour la libération des détenus du printemps berbère. Le jour de la constitution de la future association, une cérémonie est prévue pour commémorer la date du 19 mai 1981 et rendre hommage aux lycéens de cette période charnière dont Mokrane Aggoune et Nacer Boutrid. Une plaque commémorative de ces événements sera inaugurée pour l’occasion.

Une forte pensée sera réservée à Djamel Zenati et Aziz Tari qui étaient dans la même classe entre 1974 et 1978, mais aussi à Mourad Bouich, Said Ayad, Bellache Mohand Cherif et aux jeunes lycéennes qu’étaient les Nabila Djahnine, Lassouani, Chachoua et bien d’autres. Ainsi, tout un actif historique devra accompagner la future association des anciens d’El Hammadia qui s’ajoutera à l’association des parents d’élèves créée il y a une année.

«On espère redorer, sur tous les plans, le blason du lycée qui est une vitrine de la wilaya. Il était parmi les meilleurs lycées et il doit reprendre sa place à l’échelle de la wilaya et au niveau national» nous dit Mouloud Deboub.

Sur le plan des résultats, l’établissement a réalisé un taux de réussite moyen de 55% à l’examen du baccalauréat l’année dernière, ce qui lui a accordé un classement au milieu du tableau dans la wilaya. «Nous avons les capacités, l’encadrement pédagogique et autres moyens pour atteindre nos objectifs. Les anciens qui ont émergé et réussi peuvent apporter leur contribution, ce sera une sorte de reconnaissance à leur ancien lycée», considère notre interlocuteur.

Les deux associations, des parents et des anciens, ont un rôle certain et incontestable à jouer pour faire monter le lycée dans le classement. En termes d’infrastructures, le lycée El Hammadia, qui a grandement besoin d’un ravalement de sa façade, a réceptionné en octobre dernier une précieuse salle omnisports que lui envient bien des clubs. Elle a été un long chantier de 8 ans avant de devenir enfin une belle opportunité pour la promotion de l’activité sportive au sein de ce lycée en quête de renouveau.

Le lycée El Hammadia a aujourd’hui 48 ans. Dans deux ans, il fêtera son cinquantenaire. «Nous ferons quelque chose de grandiose avec la future association pour fêter l’événement», promet Mouloud Deboub. Rendez-vous est pris.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!