Adekar : Le parent d’un malade indigné | El Watan
toggle menu
mercredi, 21 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190821
  • Pub Alliance Assurance





Adekar : Le parent d’un malade indigné

16 juillet 2019 à 9 h 00 min

C’est inacceptable et inhumain. Le service des urgences de l’EPSP d’Adekar, qui a reçu, jeudi passé, ma mère gravement malade, a refusé d’affecter une ambulance pour son transfert vers l’hôpital Khellil Amrane de Béjaïa», s’indigne K. Fodil, le fils de la patiente.

«Même le directeur de l’établissement, qui a été saisi sur le moment, nous a signifié lui aussi son refus. Et pourtant, elle a été évacuée vers cette polyclinique par la Protection civile. Nous n’allons pas nous taire, nous allons nous plaindre à qui de droit», ajoute-t-il.

Transférée dans un véhicule particulier dans des conditions délicates, la patiente a subi au CHU de Béjaïa, après deux journées de coma, une lourde opération. Les parents, encore sous le choc, considèrent ce refus comme de la non-assistance à personne en danger. «Il s’agit d’un cas d’extrême urgence. Rien ne justifie ce refus !», poursuit notre interlocuteur.

Des citoyens au fait de cet incident plaident, à l’occasion, pour l’affichage dans cet établissement sanitaire des textes officiels régissant le transport des malades et l’affectation des ambulances pour qu’à l’avenir le transport sanitaire inter-hospitalier se fasse strictement dans le respect de la réglementation et non selon les humeurs des responsables. 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!