Lutte contre le cancer du sein à Skikda : La campagne «Octobre rose» lancée à l’ancien hôpital | El Watan
toggle menu
lundi, 11 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan11112019


Lutte contre le cancer du sein à Skikda : La campagne «Octobre rose» lancée à l’ancien hôpital

20 octobre 2019 à 9 h 10 min

L’ancien hôpital de la ville de Skikda vit depuis le début du mois d’octobre aux couleurs de l’opération de sensibilisation, dite «Octobre rose» visant à intéresser les femmes à recourir sur place au dépistage précoce du cancer du sein.

Un dispositif spécialisé comprenant des équipes pluridisciplinaires, ainsi que l’équipement spécialisé et les moyens nécessaires, a été mis en place par la direction de l’hôpital en vue de sensibiliser et surtout d’encourager les femmes à recourir, sur place, au diagnostic de ce genre de cancer. «On a préféré opérer au niveau de l’enceinte hospitalière en installant des stands d’information au niveau du hall pour être en contact direct avec les visiteurs, surtout entre 13h et 15h, une tranche horaire où l’on enregistre de grandes affluences de visiteurs», explique Dr Nesrine Meziane, psychoclinicienne et membre de l’équipe pluridisciplinaire.

Ce dernier dispositif, formé de psychologues, de radiologues, de spécialistes en anatomopathologie, de sages-femmes et le cas échéant d’un gynécologue a déjà eu à ausculter 89 femmes en deux jours seulement. «Nous avons relevé une certaine disponibilité chez une partie importante des femmes à se prêter au dépistage», rajoute Dr Meziane, sans divulguer pour autant le nombre de cas suspects diagnostiqués, secret professionnel oblige. En plus des stands mis en place au niveau de l’hôpital, la même équipe s’est également déplacée au siège de la wilaya pour les mêmes objectifs. «Grâce notamment au travail de sensibilisation accompli en direction des femmes travaillant au niveau du siège de la wilaya, 31 employées ont accepté de faire le dépistage sur place. Nous comptons élargir cette opération au niveau des administrations locales disposant bien sûr de centre médicosocial pouvant accueillir nos équipes», explique notre interlocutrice tout en précisant que l’opération se poursuivra jusqu’à la fin du mois.

On apprendra, à l’occasion, que le service d’Anapath de l’ancien hôpital aura à se doter de nouveaux équipements de biologie moléculaire. Grâce à une opération de jumelage avec le CHU d’Annaba, deux spécialistes du service, Dr Leila Dilmi et Dr Souad Zaâboub viennent d’ailleurs de suivre une formation conséquente auprès du Professeur Yassi qui a aimablement accepté de les parrainer.    


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!