Localité de Zaouia à Azzaba (Skikda) : Des populations oubliées | El Watan
toggle menu
lundi, 26 septembre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Localité de Zaouia à Azzaba (Skikda) : Des populations oubliées

12 mai 2021 à 9 h 16 min

Zaouia n’est pas une agglomération isolée ou confinée au fin fond de la wilaya de Skikda. Elle n’est située qu’à quelques kilomètres seulement d’Azzaba, chef-lieu de commune, mais semble vivre à des années-lumière de tout développement.

Et au moment où les pouvoirs publics s’efforcent de chercher des «zones d’ombre» parmi les régions les plus déshéritées de la wilaya, Zaouia et ses habitants continuent de subir les conséquences de beaucoup de manques.

La première contrainte, et non des moindres, qui embarrasse les habitants est le manque criant en eau. Selon les habitants de l’agglomération, cette situation a emmené la majorité d’entre eux à se rabattre sur l’approvisionnement par citerne. «En moyenne, nous nous procurons 1000 litres d’eau tous les cinq jours, monnayant bien sûr la somme de 500 DA. En un mois, nous déboursons plus de 1500 DA pour pouvoir disposer d’un peu d’eau pour les besoins ménagers alors que la majorité des habitants n’a pas les moyens pour se permettre de telles dépenses», témoignent des habitants de l’agglomération.

Ces derniers évoquent également les manques relevés dans l’éclairage public qui, la nuit, plonge leur localité dans les pénombres ainsi que l’absence de tout aménagement. «Les routes de Zaouia ne sont que de simples pistes poussiéreuses l’été et boueuses l’hiver», rajoutent les habitants. Côté infrastructures, les habitants dénoncent l’absence de toute commodité, notamment en matière d’infrastructures à destination des jeunes. «Nous ne disposons même pas d’un terrain Mateco pour les jeunes.

Toutes les agglomérations et autres villages du pays disposent au moins d’un terrain de jeu, sauf Zaouia», estiment les habitants qui évoquent également la fermeture de l’annexe communale ainsi que l’absence d’un bureau de poste. «Pour toucher leurs petites retraites, les vieux de Zaouia se retrouvent obligés de se déplacer chaque mois jusqu’à Azzaba», témoigne-t-on.

Selon des déclarations faites à des confrères, le maire d’Azzaba a laissé entendre que le problème de l’AEP serait en voie d’être réglé en révélant que l’agglomération de Zaouia bénéficiera, d’ici quelques semaines, d’un réservoir ainsi que d’un nouveau forage. Pour le reste, les habitants devront encore prendre leur mal en patience.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!