Sétif : Une cité en manque de distributeurs | El Watan
toggle menu
samedi, 23 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Sétif : Une cité en manque de distributeurs

22 juin 2021 à 9 h 00 min

Les habitués d’Algérie Poste de la capitale des Hauts-Plateaux éprouvent toutes les peines du monde à effectuer le moindre retrait d’argent. En plus du manque de liquidité obligeant les détenteurs d’un compte CCP à poireauter, le déficit en distributeurs accentue davantage les problèmes des clients, lesquels sont confrontés à moult difficultés.

Contraints de faire la chaîne sous la chaleur de l’été et le froid glacial de l’hiver, les détenteurs des cartes ne sont pas mieux lotis. Ils sont le plus souvent «refroidis» par la panne de l’un des deux distributeurs du centre-ville, lesquels sont, faut-il le rappeler, soumis à une forte pression.

La nervosité de certains clients las d’attendre en rajoute une couche. Ne datant pas d’hier, le déficit se fait sentir. Il met les nerfs des uns et des autres à bout. Pour des usagers de la poste qui se sont rapprochés de notre bureau, il est aberrant que le chef-lieu de la deuxième wilaya du pays en nombre d’habitants soit, en 2021, face à un problème aussi banal.

«Il ne faut pas avoir peur des mots, le client n’est pas roi au niveau d’Algérie Poste. Pour retirer quelques sous des guichets, nous sommes contraints de faire la chaîne dès l’aube. Le retrait par carte n’est plus la solution idoine, car il est tributaire d’un long parcours du combattant. Il faut savoir que les interminables chaînes engendrent le plus souvent des disputes. Les femmes et les personnes âgées sont les premières victimes des incivilités des uns, des pannes et du manque de distributeurs», fulminent nos interlocuteurs.

Et d’enchaîner : «Afin de désengorger les grandes postes du centre-ville, il serait judicieux d’installer des distributeurs dans les différentes annexes de la ville connaissant une extension urbanistique extraordinaire. Une telle extension n’a pas été accompagnée par des équipements publics adéquats. Pour un simple retrait, les habitants des nouveaux pôles urbains dépourvus du strict minimum devraient prendre le mal en patience», résument des citoyens ayant apparemment gros sur le cœur.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!