Sétif : L’aérogare fait peau neuve | El Watan
toggle menu
mardi, 07 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Sétif : L’aérogare fait peau neuve

25 avril 2021 à 9 h 14 min

Après des mois de travaux, l’aéroport du 8 Mai 1945 de Sétif est opérationnel. L’aménagement de l’aérogare est terminé.

Après avoir injecté plus de 290 millions de dinars sans les équipements, l’Entreprise de gestion des structures aéroportuaires (EGSA) a pris possession de son bien, jeudi 8 avril 2021.

A l’ouverture du trafic aérien, les voyageurs bénéficieront de meilleurs services. «L’arrêt du trafic aérien impacté par l’épidémie du coronavirus nous a permis d’accélérer la cadence et d’offrir aux usagers un espace new un look. Le réaménagement va permettre à l’aéroport de faire face au trafic grandissant», souligne Amar Cherifi, le directeur du bureau d’études et maître d’œuvre à l’origine de la belle métamorphose d’un espace désormais spacieux et agréable à la fois. «Cette extension offrira à l’aéroport de Sétif la possibilité de doubler ses capacités d’accueil, lesquelles passeront de 250 000 passagers/an à plus de 450 000. Elle permettra aussi de traiter simultanément trois vols. L’effort consenti par l’EGSA se traduit par la mise en place de 10 banquettes d’enregistrement.

Les filtres de la PAF (départs) sont au nombre de 8. A l’arrivée internationale, on dispose désormais de 11 boxes dont un est dédié aux handicapés. La superficie de l’embarquement international gagne de l’espace, mesure désormais 1077 m2. Agrandi, le hall des arrivées internationales de 1297 m2 bénéficie de deux carrousels neufs», révèle à El Watan, Laifa Mohamed Lamine, le directeur de l’aéroport, garni de huis locaux commerciaux, quatre bureaux de compagnies aériennes et une agence bancaire.

Soulignons que l’aménagement de l’aérogare renforce les dernières et grandes opérations réalisées à l’aéroport doté d’un ILS (Instrument Landing System, un moyen de radionavigation utilisé pendant les conditions climatiques difficiles) d’un taxiway et d’un parking en mesure de recevoir huit avions en même temps. Se chiffrant en milliards de dinars, les investissements injectés devraient impacter le trafic aérien et l’ouverture de nouvelles lignes : «L’énorme potentiel de l’aéroport de Sétif desservant un bassin de plus de 7 millions d’habitants dont des milliers d’opérateurs économiques des wilayas de Sétif et de Bordj Bou Arréridj, nécessite l’ouverture des lignes vers la Turquie, la Chine, l’Espagne et la Tunisie, pour ne citer que ces dessertes. Avec la nouvelle politique économique de l’Etat misant beaucoup sur les exportations hors hydrocarbures, l’aéroport de la région-leader dans de nombreuses filières telles que la plasturgie, l’électroménager, l’industrie des pneumatiques, les céramiques, a besoin et en urgence d’un service de fret.

Avec une telle infrastructure, les opérateurs de Sétif qui ont exporté en 2020 pour 204 millions de dollars sont, à l’instar de leurs collègues de BBA, en mesure de dépasser à court terme les 500 millions de dollars», dira Ali Mansouri, le président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) El Hidab. La compagnie nationale Air Algérie est donc appelée à répondre aux exigences de l’après-Covid-19 et aux besoins des voyageurs et des opérateurs économiques de l’une des plus dynamiques régions du pays.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!