Sétif : L’aérogare fait peau neuve | El Watan
toggle menu
dimanche, 25 octobre, 2020
  • thumbnail of elwatan05102020





Sétif : L’aérogare fait peau neuve

15 octobre 2020 à 9 h 48 min

L’un des plus rentables du pays, l’aéroport 8 Mai 1945 de Sétif fait peau neuve. A la reprise du trafic, les voyageurs devraient bénéficier de meilleurs services. Ainsi, les dernières retouches inhérentes à l’aménagement partiel de l’aérogare sont presque terminées.

L’ouverture de l’aérogare new look est prévue pour la première semaine de novembre de l’année en cours. Réalisé sur les fonds propres de l’EGSA (Entreprise de gestion des structures aéroportuaires) de Constantine ayant consacré à l’opération une enveloppe de 260 millions de dinars hors équipements, le lifting remplace momentanément la réalisation d’une nouvelle aérogare renvoyée aux calendes grecques comme c’est le cas pour l’extension de la piste à 3200 m initiée, faut-il le rappeler, en 2009. Pour revenir à notre sujet, les postes d’enregistrement passent de 4 à 10.

La superficie de l’embarquement international gagne plus de 300m2, elle mesure désormais 1077m2. Les filtres de la PAF et de la douane sont au nombre de 6 au départ. Agrandi, le hall des arrivées internationales de 1297m2 bénéficie de deux carrousels. Relooké, le hall principal est garni par huis locaux commerciaux, quatre bureaux de compagnies aériennes et une agence bancaire.

L’on parle de la BNA (Banque nationale d’Algérie). Soulignons que l’aménagement de l’aérogare renforce les dernières et grandes opérations réalisées à l’aéroport doté d’un ILS (Instrument Landing System- est un moyen de radionavigation utilisé pendant les conditions climatiques difficiles) d’un taxi way et d’un parking en mesure de recevoir huis avions en même temps. A l’arrêt depuis presque une année, l’élargissement de la bande de la piste est en voie d’achèvement.

Ayant mobilisé des milliards de dinars, les investissements injectés devraient impacter les mouvements de l’infrastructure en mesure d’accueillir annuellement plus de 300 000 passagers. L’énorme potentiel de l’aéroport de Sétif desservant un bassin de plus de 7 millions d’habitants et de milliers d’opérateurs économiques – des partenaires à de nombreux hommes d’affaires, industriels, entrepreneurs et fournisseurs de Turquie, de chine, d’Espagne, d’Italie, de France, d’Allemagne, n’a pas échappé aux compagnies étrangères qui ont émis le vœu de remplacer Aigle Azur. Pour l’illustration, la ligne Paris-Sétif intéresse la compagnie française Transavia. Alors que le transporteur espagnole Volotea mise sur Mareille-Sétif et Lyon-Sétif.

Pour booster le trafic de l’aéroport devant rentabiliser les milliards de dinars injectés par les pouvoirs publics, Air Algérie est invitée à répondre aux besoins de la clientèle de l’une des plus dynamiques régions du pays.

La compagnie nationale doit donc revoir à la hausse le service aérien entre Sétif et les aéroports français, ouvrir le cas échéant de nouvelles destinations vers notamment la Tunisie, l’Espagne et la Turquie … 

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!