toggle menu
mardi, 23 octobre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

Sétif : La pluie met à nu le bricolage et le travail bâclé

09 août 2018 à 8 h 31 min

D’une rare violence, des averses se sont abattues lundi en fin d’après-midi sur la ville de Sétif et de nombreuses localités de la wilaya. Accompagnées de grêle, les pluies torrentielles qui n’ont fait heureusement aucune victime humaine ont, par contre, occasionné ici et là, des dégâts importants.

Soulignons que les orages ont fortement perturbé la circulation routière en de nombreux endroits. Livrés à eux-mêmes des centaines d’usagers de l’évitement sud de la capitale des Hauts-Plateaux ont éprouvé les pires difficultés à se frayer un chemin. La montée des eaux a piégé de nombreux automobilistes coincés dans une chaussée transformée en piscine. Le guet-apens a outré et énervé des automobilistes, obligés de faire toute une gymnastique pour s’extirper du bourbier.

D’une épaisseur de plus de 30 cm, la «piscine» qui s’est formée à quelques encablures de la façade sud de la zone d’activité économique (ZEA) du chef-lieu de wilaya a, pour le moins, démasqué le bricolage et le travail bâclé de ces entreprises pour lesquelles le bien-être d’autrui est le cadet de leurs soucis.

La triste scène n’a pas été rapportée par un témoin, mais constatée de visu. Basés pourtant à plus de 100 mètres de cette «piscine» de fortune, les éléments de l’unité de la Protection civile qui ont sans doute remarqué l’intenable file de centaines de véhicules de différents tonnages, formée aux environs de 18 h 25, n’ont pas fait l’effort d’aspirer l’eau qui débordait. Inscrits, une fois de plus, aux abonnés absents, les services techniques de la commune de Sétif ont brillé par leur absence du terrain et n’ont pas fait mieux.

Mentionnons que les fortes précipitations ont, par endroits, atteint 120 cm. On apprend que des habitations et des locaux commerciaux ont été inondés dans différents coins de la wilaya, notamment du côté de Hammam Soukhna, Aïn Azel, Aïn Lahdjar et Guedjal. Si ces pluies diluviennes ont été bien accueillies par les gestionnaires de la ressource hydrique, les agriculteurs, notamment les maraîchers, ne pouvant que constater les dégâts, grincent des dents.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!