Rentrée scolaire à Sétif : Le livre scolaire, l’autre casse-tête des familles | El Watan
toggle menu
lundi, 18 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Rentrée scolaire à Sétif : Le livre scolaire, l’autre casse-tête des familles

27 septembre 2021 à 10 h 00 min

Tancés par un quotidien difficile, les parents sont contraints de composer avec les aléas de la rentrée scolaire pléthoriques en mauvaises surprises.

Assommées par la cherté des fournitures scolaires intouchables pour les moyennes et les petites bourses ne sachant à quel saint se vouer, les familles sont confrontées à un nouveau problème, celui des manuels. Les élèves qui achetaient leurs livres dans les établissements ne peuvent pas le faire cette année.

La nouvelle donne accentue les difficultés des parents et de leurs enfants, lesquels sont obligés de poireauter devant les librairies, des heures durant. «Les parents n’ont pas été informés à temps. A la dernière minute, on nous oblige d’aller vers les libraires conventionnés. En optant pour une telle approche, les responsables concernés n’ont pas pensé au mal fait aux parents et à leurs propres élèves», maugréent des parents qui se sont approchés de notre bureau.

Pour certains chefs d’établissements, un directeur n’a pas vocation de vendeur de livres. «Nous n’avons pas pris une telle décision de gaieté de cœur. Ne bénéficiant d’aucune protection ou du moindre avantage, le directeur ou l’intendant de l’établissement est obligé de payer de sa poche, la perte d’un livre», diront sous le sceau de l’anonymat des directeurs contactés par El Watan.

Lire la suite de l’article dans l’édition papier


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!