Blocage à la commune de Sétif : Que va faire le wali ? | El Watan
toggle menu
mercredi, 16 octobre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191016





Blocage à la commune de Sétif : Que va faire le wali ?

19 septembre 2019 à 9 h 00 min

Le veto des frondeurs donne une autre tournure au problème, prenant des allures de blocage.

entre 22 élus (toutes tendances confondues) et le P/APC (FLN) de la commune de Sétif, le courant est désormais rompu. Le coup de grâce à la cohabitation de façade a été donné, hier, par les 22 frondeurs, lesquels ont apposé un niet catégorique à l’ordre du jour présenté par le P/APC se  trouvant sur une corde raide.

Le veto des frondeurs, réitérant une fois de plus leurs précédentes positions et leur refus de travailler avec le chef de l’exécutif communal et son groupe, donne une autre tournure au problème, prenant les allures d’un blocage de l’une des principales municipalités du pays, tournant à vide. Notons que l’assemblée, qui a été annulée, a connu des échanges acerbes entre le P/APC et ses opposants, décidés à aller jusqu’au bout. «Nous sommes plus que jamais convaincus de ne pouvoir travailler avec une personne trouvant le moyen de menacer un élu comme lui.

En dépit des pressions exercées sur certains élus ayant fait l’objet de chantage, nous n’avons pas cédé. Pour l’intérêt général de la ville confrontée à d’innombrables problèmes, le moment est venu pour que le P/APC rende le tablier. La tutelle (la wilaya s’entend), qui a été interpellée à maintes reprises, est invitée une nouvelle fois à réagir et à mettre un terme aux agissements du P/APC contesté. Ce dernier a montré son incapacité à gérer les affaires d’une aussi grande ville. On ne peut plus collaborer avec une personne faisant fi des décisions de la commission compétente, ayant octroyé 100 millions de dinars à l’équipe de football de l’Entente qui mérite plus que les 30 millions décidés par le P/APC», soulignent certains opposants.

«La décision du P/APC, utilisant tous les moyens pour garder son poste complique davantage les affaires de la collectivité. Connaissant parfaitement la situation de la commune, en hibernation depuis de longs mois, le wali est invité à insuffler un sang neuf à la municipalité. Nous tenons à informer l’opinion publique que notre seul souci est de relancer la machine de développement dans une ville tombant en ruine», précisent nos interlocuteurs. La balle est désormais dans le camp de Mohamed Belkateb, wali de Sétif.

Ne restant pas insensible face à la dégradation effrénée de l’environnement et de l’image du chef-lieu, le chef de l’exécutif est donc appelé à secouer le «cocotier» de la ville de Sétif qui n’est plus belle et propre comme jadis.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!