Parc d’attractions de Sétif : La chenille infeste les alentours du mur byzantin | El Watan
toggle menu
mercredi, 21 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190821

  • Pub Alliance Assurance




Parc d’attractions de Sétif : La chenille infeste les alentours du mur byzantin

09 mars 2019 à 10 h 00 min

Inquiète de la navrante situation, l’Association pour la promotion de la qualité et de la protection du consommateur attire l’attention des services concernés et tire la sonnette d’alarme.

La chenille des prairies infeste, ces jours-ci, une bonne partie du parc d’attractions de Sétif, notamment du côté du mur byzantin, où l’insecte fait actuellement des ravages. Inquiète de la navrante situation, qui n’offusque guère les gestionnaires des lieux, l’Association pour la promotion de la qualité et de la protection du consommateur (APQPC) de Sétif attire l’attention des services concernés et tire la sonnette d’alarme.

«Ne pouvant rester insensible face à la prolifération de la chenille qui infeste une partie du parc d’attractions, dont la réhabilitation a coûté un bon pactole au contribuable, l’association a attiré l’attention des services agricoles, la direction des forêts de la wilaya de Sétif, ainsi que les responsables de la commune, interpellés pour combattre l’invasion massive de la chenille des prairies.

La situation risque de s’aggraver si des mesures phytosanitaires ne sont pas prises à temps», dira à El Watan, Azzedine Chenafa, président de l’APQPC, ayant, une fois de plus, fait acte de citoyenneté. Afin de connaître la position et les mesures prises, on a essayé de joindre des gestionnaires de la commune (propriétaire des lieux) de la capitale des Hauts-Plateaux, en vain.

Pour Abdelkrim Kebiali, inspecteur phytosanitaire à la direction des services agricoles (DSA) de Sétif, la responsabilité première incombe à la municipalité, propriétaire de l’espace. «On doit au préalable savoir que le phénomène de la chenille des prairies est favorisé par le gel et la sécheresse.

Pour venir à bout de cet insecte, il faut de prime abord labourer le terrain infesté, le pulvériser par la suite avec un insecticide disponible dans les magasins des 46 grainetiers homologués de la wilaya. Il est par ailleurs recommandé l’utilisation d’un insecticide en émulsion concentrée (EC).

Pour régler le problème, il suffit d’un litre de produit dilué dans 200 litres d’eau. La commune dispose de moyens adéquats pour l’éradication de l’insecte en question. L’inspection phytosanitaire des services agricoles de la wilaya, qui a été informée par l’APQPC, est disposée à aider, orienter et accompagner les communes dans l’opération», dira clairement notre interlocuteur, qui donne non seulement le mode opératoire à adopter, mais clarifie les choses quant à l’identité de la partie qui devrait mettre la main à la pâte.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!