Nouveau pôle pédiatrique de Sétif : L’œuvre d’entreprises citoyennes | El Watan
toggle menu
mardi, 11 mai, 2021
  • thumbnail of elwatan10052021




Nouveau pôle pédiatrique de Sétif : L’œuvre d’entreprises citoyennes

04 mai 2021 à 9 h 14 min

Les souffrances et les désagréments des petits patients de Sétif et des wilayas limitrophes à la recherche d’une structure spécialisée ne laissent pas insensible le Pr Belkacem Bioud, médecin chef du service de pédiatrie du centre hospitalo-universitaire (CHU) de Sétif.

Le spécialiste se lance un défi fou. Il propose à l’ex-directeur général du CHU la transformation des vétustes locaux de l’ex-maternité de 120 lits en un véritable pôle pédiatrique. L’idée est retenue. Néanmoins, le montage financier pose problème.

La chute du prix du pétrole impacte de nombreuses opérations frappées par le gel. L’absence du nerf de la guerre ne décourage pas pour autant l’initiateur du projet. Sollicités initialement pour une simple action de volontariat des entrepreneurs et industriels affiliés à la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) El Hidab sont séduits par le projet estimé à 550 millions de dinars (55 milliards de centimes) sans le mobilier et les équipements médicaux. Ni la facture ni la conjoncture économique n’altèrent la volonté des bienfaiteurs.

La conjugaison des efforts finit par payer. Ainsi, la transformation de l’espace de 3000 m2²sur deux étages, prend forme. D’autant que le taux d’avancement physique des travaux dépasse les 60%. Inspecté dernièrement par Kamel Abla, le wali de Sétif qui a tenu à rendre hommage à ces entreprises citoyennes, le chantier avance bien.

Constitué de nombreuses unités (pédiatrie, oncologie, pneumologie, cardiologie, diabétologie, de maladies rares, etc.) Le nouveau, pôle disposera de trois blocs opératoires, de laboratoires et d’une radiologie. Séduit par la démarche désintéressée des bonnes volontés, le chef de l’exécutif lance sur le champ la réflexion sur le montage financier des équipements. Le directeur de la santé et de la population (DSP) a été dans ce sens instruit. L’engagement du premier responsable de la wilaya réconforte le Pr Bioud Belkacem.

«L’accompagnement du wali est important. Son soutien nous aidera à améliorer l’hospitalisation des petits patients. Grace à l’incommensurable implication des bénévoles que je ne remercierai jamais assez, l’idée s’est transformée en une réalité palpable…», révèle non sans émotion, le soignant.

Il convient de souligner que l’action des bienfaiteurs ne se limite pas qu’aux gros œuvres. «Malgré une conjoncture économique difficile générée de la crise sanitaire, les entrepreneurs et industriels de la CCI qui n’en sont pas à leur première action, ont tenu à offrir aux petits patients un pôle pé-diatrique digne de ce nom. L’élan de solidarité des opérateurs économiques de la wilaya ne s’arrête pas là. Car on compte non seulement participer à l’achat des équipements mais à assurer l’entretien de l’infrastructure pour au moins trois ans…», souligne fièrement Ali Mansouri, le président de la CCI qui va sans nul doute faire des émules.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!