Lemroudj (Sétif) : Extraordinaire élan d’un village de l’ombre | El Watan
toggle menu
lundi, 13 juillet, 2020
  • thumbnail of elwatan13072020




Lemroudj (Sétif) : Extraordinaire élan d’un village de l’ombre

02 avril 2020 à 9 h 31 min

Niché au pied du majestueux mont Tafet, couvrant une grande partie du nord de la wilaya de Sétif, le petit village de Lemroudj oublié des décennies durant brave l’indifférence et se met au-devant de la scène.

Mettant entre parenthèses les innombrables problèmes d’un quotidien difficile pour ne pas dire impossible, les braves d’un village situé dans le territoire de Draa Kebila une commune manquant de tout – se retroussent les manches et décident de venir en aide aux blouses blanches lesquelles ont grandement besoin de produits de désinfection et outils de protection. Sans crier gare, un citoyen du village donne l’exemple et se met à fabriquer des bavettes préventives. Le coup d’essai fut un coup de maître puisqu’il est arrivé à produire 5000 masques.

Se répandant telle une traînée de poudre, la louable initiative, fait des émules et pousse toute la population du village à lui emboîter le pas.

En première ligne, les jeunes prennent le relais. Activant au sein de l’association Thafath, la masse juvénile se met à l’œuvre. Pour la réussite d’une gigantesque opération, ils sensibilisent les patrons des ateliers qui d’habitude confectionnaient des jeans et survêtement. Pour l’intérêt général, la reconversion de plus de 40 ateliers se fait en un clin d’œil. «Comme l’union fait la force, toute la population de Lemroudj s’est mobilisée dans la fabrication des bavettes stérilisées, et ce, juste après l’aval du directeur de la santé et de la population qui nous a permis de traduire dans les faits cet extraordinaire élan de solidarité.

Sollicités, plus de 40 gérants d’ateliers privés, spécialisés dans de la confection de jeans et de survêtement se sont reconvertis et sont parvenus à fabriquer en peu de temps 65 000 bavettes livrées gratuitement aux hôpitaux, à la Protection civile, aux forces de l’ordre, aux associations et citoyens de différents coins de la wilaya.

Pour répondre à une partie des besoins des hôpitaux, un atelier vient de produire plus de 1500 combinaisons jetables», révèle à El Watan non sans émotion, Fares Akhrib, président de l’association de Lemroudj – un village qui a pu briser un confinement de plusieurs décennies…



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!