Ouverture d’un bureau de demande de visa à Sétif : La Turquie à la conquête de l’Est | El Watan
toggle menu
mercredi, 13 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan13112019


Ouverture d’un bureau de demande de visa à Sétif : La Turquie à la conquête de l’Est

21 octobre 2019 à 9 h 00 min

Mesurant l’importance économique d’un bassin de plus de 12 millions d’habitants, la Turquie, l’un des principaux partenaires économiques, vient d’ouvrir un bureau de demande de visa à Sétif.

Implanté au cœur de l’antique Sitifis, le bureau se trouve en face de la direction régionale de la douane et à quelques encablures du siège de la wilaya et du Park Mall. Attendue depuis des décennies, la nouvelle s’est répandue telle une traînée de poudre, a fait plaisir aussi bien aux citoyens lambda qu’aux industriels, commerçants et agences de voyages.

En plus des tracasseries et dangers de la route, les demandeurs de visa des wilayas de Bordj Bou Arréridj, Béjaïa, M’sila, Batna et Sétif bénéficient d’un gain de temps et d’argent. Interrogés par El Watan, les opérateurs économiques ainsi que les citoyens intéressés par une virée touristique, pour un tourisme médical, sachant que la Turquie est devenue une importante destination pour certaines pathologies lourdes, notamment le cancer, ne cachent pas leur satisfaction.

«L’ouverture d’un bureau de traitement des demandes de visa pour la Turquie est une excellente chose. Une telle proximité évite d’innombrables désagréments aux habitants de la région qui ne sont plus obligés d’aller à Alger ou Constantine pour y effectuer de telles démarches.

L’initiative des Turcs devrait donner à réfléchir aux Etats de l’espace Schengen», révèlent des demandeurs aux anges. Le même sentiment anime les hommes d’affaires, considérant la démarche turque comme une opération économique de premier plan. «L’inauguration d’une telle structure n’est pas une action fortuite.

Elle va, j’en suis convaincu, insuffler une nouvelle dynamique au partenariat économique liant de nombreuses entreprises turques et leurs homologues de la région de Sétif où le volume des affaires se chiffre en centaines de millions d’euros. L’opération est un prélude à l’ouverture d’une ligne aérienne Sétif-Istanbul, très rentable.

Réalisant de grandes affaires avec les entrepreneurs, commerçants et entrepreneurs d’un bassin de plus de 12 millions d’habitants, les Européens de l’espace Schengen sont invités à emboîter le pas aux Turcs. Un TLS à Sétif serait bénéfique pour tout le monde», souligne Amar Seklouli, ancien président de la Chambre de commerce et PDG du groupe Safcer.

Contactés par El Watan, des voyagistes de la capitale des Hauts-Plateaux abondent dans le même sens : «Pour diverses raisons, la vente de la billetterie vers Istanbul est en progression constante. Le flux n’est pas conjoncturel, il s’étale sur les douze mois de l’année.» 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!