Jijel : Rencontre sur le patrimoine culturel | El Watan
toggle menu
mardi, 07 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Jijel : Rencontre sur le patrimoine culturel

27 avril 2021 à 9 h 10 min

Des acteurs de la protection du patrimoine culturel ont participé, dimanche dernier, à l’annexe du musée Kotama de Jijel, à une rencontre organisée, par l’antenne locale de l’Office national de gestion et d’exploitation des biens culturels protégés (OGEBC) en collaboration avec la direction de la culture.

Dans son discours d’ouverture, la directrice du musée Kotama, Sihem Hafed, a rappelé que cette rencontre entre dans le cadre de la célébration du mois du patrimoine avant de souligner l’importance du patrimoine culturel et des moyens pour sa protection.

Elle présentera à l’occasion un aperçu sur ce patrimoine dans la région de Jijel avant de céder la parole à Farid Sahli, contrôleur général des douanes qui est revenu sur le rôle de ce corps dans la protection du patrimoine, en rappelant le cadre juridique, notamment la loi 98/04 relative à la protection du patrimoine culturel et le code des douanes, notamment son article 3 pour ce qui concerne «le patrimoine artistique et culturel» et l’article 21 qui donne mission en qui concerne les prohibitions qui touchent toutes les marchandises, dont l’importation ou l’exportation est interdite à quelque titre que ce soit sans une autorisation du ministère de la Culture.

Il rappellera que contrairement à certains pays, les biens culturels sont considérés comme nationaux. Il ne manquera pas de souligner la plupart des objets sortis frauduleusement du pays l’ont été durant les dix premières années après l’indépendance et la décennie noire avant d’aborder le plan de lutte des douanes avec la détermination des zones ciblées, citant à l’occasion quelques sites, comme Rabta et Ras El Afia (Jijel), Ghar El Baz et Chobae (Ziama Mansouria) et Ras Ezzane à Djimla.

Il précisera que mis à part des tableaux, les objets interdits n’ont généralement une valeur marchande qu’à l’étranger. A la fin de son intervention, il mentionnera les dispositions réglementaires dissuasives comme l’ordonnance n° 97/06, relative aux matériels de guerre, armes et munitions ainsi que l’ordonnance 05/06 relative à la lutte contre la contrebande.

Le représentant de la police, l’officier Mouloud Benamer, de la section de protection du patrimoine culturel, abordera de son côté la mission de la Sûreté nationale dans la lutte contre cette criminalité et la poursuite des contrebandiers à travers, notamment l’exploitation de données diffusées sur le Net. Il ajoutera que certaines boutiques sont recensées et font l’objet de visites régulières.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!