Jijel : La production halieutique a baissé de 30% en 2020 | El Watan
toggle menu
samedi, 29 janvier, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021



Jijel : La production halieutique a baissé de 30% en 2020

05 avril 2021 à 9 h 12 min

L a production halieutique de la wilaya de Jijel a baissé de 30,37% en 2020 par rapport à 2019, indique le rapport annuel des services de la wilaya à l’occasion de la première session de l’APW tenue le 31 mars dernier.

La production globale s’est établie à 2190 tonnes, dont 1250 tonnes au niveau du port de Boudis à Jijel et 940 tonnes pour celui de Ziama Mansouria contre une quantité débarquée dans les deux ports en 2019 de 2328,3 t à Jijel et 816,7 t à Ziama Mansouria. Mais la baisse a exclusivement touché le port de Boudis puisqu’à Ziama Mansouria, c’est plutôt une hausse de la production de 15% (+123,3 t) qui a été enregistrée.

A Jijel, c’est un recul de pas moins de 46% représentant une quantité de 1078,3 t qu’on relèvera. Les quantités pêchées sont faites essentiellement par les sardiniers qui se taillent la part du lion avec 1740,734 t, soit pas moins de 79,49% de la production, suivis par les chalutiers avec 202,412 t (9,24%) et les petits métiers avec 60,4 t (2,76%). Avec 186,417 t (8,51%), les plaisanciers se taillent une grande proportion qui équivaut au triple de celle des petits métiers.

La flottille de pêche professionnelle est dominée par les sardiniers qui sont au nombre de 85 (51 à Jijel et 34 à Ziama Mansouria), dont 69 seulement sont en activité, suivis par les chalutiers (17 dont 14 en activité) qui ne sont présents qu’à Boudis et les petits métiers avec 30 embarcations se trouvant essentiellement à Ziama Mansouria (24). Pour la population marine, les inscrits maritimes s’élèvent à 4483 en 2020, dont 39% activent sur des embarcations.

La répartition de ces inscrits fait ressortir que 70,33% relèvent du port de Boudis, alors que 1330 sont du ressort de celui de Ziama Mansouria. Il y a lieu de mentionner que parmi ces inscrits maritimes, seuls 1803 disposent d’une inscription définitive, alors que le reste est inscrit provisoirement. Pour le prix, la moyenne calculée pour l’année 2020 de la principale ressource, à savoir la sardine, s’est établie à 600 DA/kg.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!