Jijel : La Corniche assaillie durant les week-ends | El Watan
toggle menu
samedi, 08 août, 2020
  • thumbnail of elwatan08082020




Jijel : La Corniche assaillie durant les week-ends

25 juillet 2020 à 9 h 05 min

Ce n’est certes pas le grand rush des étés ordinaires en ces temps de la Covid-19, mais les week-ends, la Corniche, particulièrement les après-midis, l’afflux des estivants est assez notable.

D’aucuns penseraient qu’il ne s’agit de citoyens issus de la seule wilaya de Jijel puisque de nombreuses wilayas comme celles d’Alger, Béjaïa, Sétif, Constantine, Bordj Bou Arrirédj, Batna, Oum El Bouaghi ou M’sila sont touchées par les mesures d’interdiction du trafic automobile entre les wilayas. Il n’en est rien. De Jijel jusqu’à Ziama Mansouria, on rencontre une multitude de véhicules issus de ces wilayas en plus de celle de Mila, stationnés sur le bord de route et dont les occupants ont investi le littoral rocheux pour se baigner.

Si les plages qui s’offrent au regard à partir de la route nationale demeurent généralement désertes, il n’en est pas de même pour les autres, où durant l’après-midi, elles accueillent les baigneurs à n’en plus en contenir. On y vient de partout ! De Jijel à Milia, de Sétif à Constantine, de Bordj Bou Arréridj à Batna. Et au diable la Covid-19 !

À Jijel, le corps médical prévient qu’il ne faut pas baisser la garde et qu’il faut être vigilant car la situation risque de déraper d’autant que la wilaya de Jijel ne cesse d’enregistrer des cas depuis l’Aïd El Fitr.

La wilaya qui compte trois hôpitaux principaux à Jijel, Taher et El Milia peine à doter son chef-lieu de wilaya d’un deuxième hôpital 37 ans après l’inauguration de l’actuel qui a été suivi par la fermeture de l’ancien transformé en école de formation paramédicale.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!