Extraction de l’huile lentisque : Dans le respect des traditions à Jijel | El Watan
toggle menu
vendredi, 24 janvier, 2020
  • thumbnail of elwatan23012020

Extraction de l’huile lentisque : Dans le respect des traditions à Jijel

14 janvier 2020 à 9 h 00 min

Sur les hauteurs des montagnes Bouafroun, El Kalaa, Zouitna et Khoula, dans la commune de Chahna, distante de 40 km au sud de Jijel, où le lentisque localement appelé «dharou» pousse sur de vastes aires, le jeune Noureddine Berighène mène actuellement une course contre la montre pour récolter les graines de cet arbrisseau en vue d’en extraire une huile aux vertus insoupçonnables.

Artisan herboriste de père en fils, Noureddine confie que la période de décembre à début janvier, coïncidant avec la cueillette des olives, constitue «le meilleur moment pour récolter les graines de lentisque qui arrivent alors à pleine maturité et concentrent tous leurs bienfaits». Pour extraire l’huile de lentisque à odeur herbacée forte et aux «multiples vertus médicinales reconnues», Noureddine veille, ainsi que les membres de sa famille, à le faire «dans le respect des procédés traditionnels», a-t-il dit à l’APS.

Il explique que le recours aux machines pour extraire cette huile essentielle lui fait perdre «une bonne partie de sa valeur». La première phase est la récolte manuelle des graines sans usage de ciseaux ou tout autre métal. Elle est suivie du tri des graines et leur séparation des feuilles et impuretés avant leur lavage.

Un feu de bois est ensuite allumé et les graines sont cuites à la vapeur puis malaxées et écrasées dans un pilon traditionnel, également en bois. La dernière étape consiste à mettre la pâte ainsi obtenue dans une étoffe à fine maille et la laisser s’égoutter dans un récipient à proximité d’un feu de bois.

Il ne reste alors plus qu’à embouteiller l’huile pour la vente ou la consommation. L’extraction d’un litre d’huile lentisque a besoin de l’équivalent de 20 kg de graines, d’où la cherté de cette huile dont le litre atteint jusqu’à 5000 DA, a expliqué l’artisan herboriste qui continue d’exercer l’activité de ses aïeuls dans le respect de leurs traditions plusieurs fois séculaires.

«Cette technique artisanale permet d’extraire l’huile sans exposer les graines à de fortes températures et évite de la sorte d’en réduire la valeur thérapeutique», ajoute Noureddine, qui affirme que cette huile est hautement bénéfique pour le traitement des problèmes dermiques, des brûlures de premier et même de seconde degré. «Son utilisation pendant 20 jours à raison de deux à trois applications par jour permet d’éliminer les séquelles des brûlures», affirme-t-il.

«Cette huile est également efficace pour le traitement de la grippe et de la toux aiguë mais à de petites doses d’une cuillère à café», conseille encore Noureddine, qui relève que l’application de l’huile lentisque sur la poitrine atténue la toux.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!