El Milia (JIJEL) : L’eau du barrage de Boussiaba avant le mois de Ramadhan | El Watan
toggle menu
lundi, 22 avril, 2019
  • thumbnail of 20190422

El Milia (JIJEL) : L’eau du barrage de Boussiaba avant le mois de Ramadhan

17 février 2019 à 8 h 20 min

Longtemps éprouvés par les pénuries d’eau, les habitants de la ville d’El Milia devraient voir leur calvaire prendre fin d’ici le mois de Ramadhan avec l’arrivée de l’eau du barrage de Boussiaba. C’est ce que nous confirme une source au fait de l’évolution des travaux d’AEP de cette ville à partir de ce barrage.

«A moins que des contraintes de dernière minute ne surgissent, l’eau de ce barrage sera pompée avant le Ramadhan», soutient-on. Les contraintes avancées peuvent être liées à un retard dans la mise en place de certains équipements électromécaniques pour le pompage de l’eau. «Hormis cela, tout le dispositif est en phase d’être achevé», affirme encore notre source. Les travaux de réalisation des réseaux, de la station de traitement et de pompage de 60 000 m3 et d’un double réservoir de 35 000 m3 sont sur le point d’être terminés, selon les mêmes affirmations.

Cela dit, si d’ici le délai avancé, l’eau de ce barrage est pompée dans la ville, c’est un long feuilleton de souffrance qui prendra fin pour les habitants. Seulement voilà que la joie, qui ne manquera pas de se manifester à l’occasion de cet événement, risque d’être de courte durée, à cause de l’absence d’un réseau fiable et performant pour la distribution d’eau. «Le problème sera prochainement réglé, tout un budget a été retenu pour la réalisation et la rénovation du réseau AEP à El Milia», indique le secrétaire général de la wilaya, Azzedine Boutara, interpellé justement sur ce problème de la vétusté des réseaux à El Milia.

Un montant de 80 milliards de centimes a été effectivement débloqué pour la rénovation des réseaux d’AEP et d’assainissement dans cette ville. «On procède d’abord par étapes, les travaux vont concerner le centre-ville, pour ensuite s’étendre à la périphérie jusqu’à la rénovation totale de tous les réseaux», explique encore ce responsable.

Se réjouissant de ce montant, débloqué dans le sillage des 1400 milliards de centimes que le département de Bedoui a attribués à la wilaya de Jijel, le P/APC a indiqué que les travaux d’aménagement de la ville sont reportés jusqu’à la fin de la mise en place des nouveaux réseaux d’AEP et d’assainissement.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!