Après le radiothon organisé à Jijel : Distribution des dons aux hôpitaux | El Watan
toggle menu
samedi, 28 novembre, 2020
  • thumbnail of elw_17102020





Après le radiothon organisé à Jijel : Distribution des dons aux hôpitaux

22 novembre 2020 à 9 h 54 min

Dans le prolongement du radiothon organisé le 7 novembre dernier à Jijel, l’association Nour Linnas en collaboration, avec la Radio de Jijel, a procédé jeudi à la distribution de matériel médical et de consommables au profit des hôpitaux de Jijel, Taher et El Milia.

Le président de l’association Nour Linnas, Takiedine Benzaïd nous dira que le montant global de ces produits est de 3,6 millions de dinars réparti équitablement entre les trois établissements à raison de 1,2 million DA chacun.

Il nous précisera que les achats ont été effectués en fonction des listes établies par les responsables de ces établissements hospitaliers. L’essentiel des matériels est composé de moniteurs (5), de paramètres (5), de purificateurs stérilisateurs à l’ozone (3), de pousse-seringues (6), des électrocardiogrammes (4), de perfuseurs électriques (4).

Alors que nous nous trouvions toujours à l’hôpital de Jijel, un fourgon de l’association caritative sétifienne Al Khansaa Oum El Yatama transportant divers produits, est arrivé sur les lieux. La présidente de l’association, Houria Grairia nous dira que le fourgon transporte «des matelas pour malades, des blouses pour les médecins, des gels hydroalcooliques, des produits désinfectants, de l’eau et des linceuls.» Le fourgon sera par la suite dirigé vers la direction de la santé qui suit ces opérations.

Au niveau de l’hôpital Mohamed Seddik Benyahia de Jijel, le directeur, Othmane Kerouani nous dira: «Depuis quelques jours, nous constatons une baisse du nombre des hospitalisations». Il précisera : «Avant, nous recevions jusqu’à 30 malades en 24 heures alors qu’actuellement nous recevons entre 10 et 15 malades par jour.»

Ainsi, le maximum d’occupation des lits par les malades de Covid-19 a atteint 190 personnes. «Actuellement, nous avons entre 150 et 160 cas», dira Othmane Kerouani. Interrogé sur le problème de l’oxygène médical, il nous répondra que «les installations sont prévues pour un débit de 15 litres/seconde dans les conditions normales, mais vu que le coronavirus abaisse plus le taux d’oxygène dans le sang, il faut agir en appoint avec des bouteilles ou des extracteurs.» Il ne manquera pas de relever qu’une réflexion est menée afin d’élever le débit d’oxygène dans les hôpitaux.

Notre interlocuteur classera les malades en trois catégories. En premier, celle qui se suffit du débit normal d’oxygène, une deuxième qui nécessite un autre apport, et enfin celle qui requiert une respiration artificielle.

Il affirmera que 52 nouveaux paramédicaux ont été intégrés pour épauler l’équipe en place ajoutant qu’une deuxième visite est désormais effectuée par les médecins de garde à partir de 20 heures pour apaiser les malades. Enfin, concernant ces dons, il relèvera l’importance de ces moniteurs pour le suivi des malades en cette période, et de remercier ceux qui ont contribué dans la réalisation de cette opération.

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!